Cet article date de plus d'un an.

Vidéo La République "n'admet aucune aventure séparatiste", affirme Emmanuel Macron

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
La République "n'admet aucune aventure séparatiste"
Article rédigé par
France Télévisions

Dans son discours au Panthéon, pour les 150 ans de la IIIe République, le président a déclaré qu'"un projet de loi de lutte contre les séparatismes sera présenté dès cet automne".

Emmanuel Macron a souligné, vendredi 4 septembre, que la République était "toujours à protéger" car elle est "fragile et précaire", et qu'elle "n'admet aucune aventure séparatiste", "parce qu'elle est indivisible".

Dans son discours pour les 150 ans de la IIIe République, le président a d'abord rendu hommage à onze figures emblématiques représentatives des valeurs de la République, parmi lesquelles Léon Gambetta, Marie Curie, Léon Blum, Joséphine Baker, Germaine Tillion ou encore Jacques Chaban-Delmas.  

Il a ensuite détaillé sa vision de la liberté, de l'égalité et de la fraternité. "Il n'y aura jamais de place en France pour ceux qui, souvent au nom d'un dieu, parfois avec l'aide de puissances étrangères, entendent imposer la loi d'un groupe", a-t-il déclaré dans son discours prononcé au Panthéon. Il a précisé qu'"un projet de loi de lutte contre les séparatismes sera présenté dès cet automne".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.