Napoléon Bonaparte a-t-il rétabli l'esclavage ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Napoléon Bonaparte : a-t-il rétabli l'esclavage ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
I.Bornacin, A.Gras - franceinfo
France Télévisions

Napoléon a rétabli l'esclavage dans les colonies. Comment et pourquoi l'empereur des Français a-t-il fait ce choix ?

À l'école, les élèves apprennent que Napoléon Bonaparte a rétabli l'esclavage en France. Toutefois, certains sur les réseaux sociaux remettent en cause ce pan de l'histoire nationale. "Comment oser aujourd'hui penser que Napoléon eut-été un esclavagiste ?", se scandalise ainsi un internaute. Ces critiques disent-elles vrai ou "fake" ?

L'esclavage a été aboli en France en 1794. Napoléon Bonaparte s'est d'abord battu pour libérer les esclaves, lors de sa campagne d'Égypte. Pourtant, il a rétabli l'esclavage par un décret du 20 mai 1802 qui stipule que "l'esclavage sera maintenu conformément aux lois et règlements antérieur à 1789".


En 1802, une grande partie de l'économie française dépend des plantations de cannes à sucre dans les colonies. La France est sur le point de signer la paix avec l'Angleterre. La Martinique est au cœur des négociations, l'esclavage est maintenu pour ne pas fâcher les Anglais, qui redoutent de voir des révoltes d'anciens esclaves "faire tache d'huile" dans leurs propres colonies, explique Thierry Lentz, historien.

L'empereur reconnaît sa faute

Saint-Domingue, la Guyane et la Guadeloupe n'étaient pas passées sous domination anglaise et l'esclavage y avait été aboli en 1794. En 1802, des révoltes contre les colons et l'esclavage font rage. Menés par Toussaint Louverture, ancien esclave devenu Général de la Révolution française. Ces révoltes font peur à Napoléon. Alors Premier Consul, il envoie ses troupes et en profite pour rétablir l'esclavage.

Le contexte historique était certes troublé mais Napoléon a bien rétabli l'esclavage dans les colonies françaises. Il ne sera aboli qu'en 1848. À la fin de sa vie, en exil sur l'île de Saint Hélène, Napoléon reconnaîtra sa grande faute, celle d'avoir voulu soumettre les colonies de cette façon.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.