"Corona Song" : le chanteur Renaud publie une chanson surprise où il défend le professeur Raoult

Selon Renaud, le microbiologiste marseillais est "conchié par des confrères jaloux".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chanteur Renaud dans le clip de sa chanson "Corona Song", mis en ligne le 8 juillet 2020. (DR)

Après le chanteur pour enfants Aldebert, puis Pierre Perret, au tour de Renaud, l'autoproclamé chanteur énervant d'y aller de son refrain sur le coronavirus. "Coronavirus, connard de virus", voilà l'antienne de la chanson, publiée mercredi 8 juillet dans la soirée par un chanteur qui n'a manifestement pas bien vécu le confinement, si on en croit les paroles : "Moi devant ma télé pourrie entre BFM et LCI, j'me cogne sans cesse Arlette Chabot ou la pauvre Roselyne Bachelot" ou encore " j'en peux plus d'être planté chez moi, j'veux voir le monde comment il va. J'veux respirer de l'air bien pur. J'veux retrouver la nature".

 "On a fait ça en dix jours. Renaud a écrit ce texte à la sortie du confinement qui a été rude. Interdit de sortir, pour lui, c'est dur", raconte son ami Thierry Geoffroy au Parisien. Et les internautes les plus tatillons sur les gestes barrière ont noté que Renaud ne maîtrisait pas encore bien le port du masque, fût-il un bandana.

S'il égratigne les chaînes d'infos ou Donald Trump, Renaud vole au secours du professeur Raoult, le chantre de l'hydroxychloroquine dans l'Hexagone, et un des sujets de controverse n°1 depuis le début de la pandémie. Voilà ce qu'en dit l'auteur de Mistral Gagnant : "Quand je pense au brave Docteur Raoult/Conchié par des confrères jaloux/Par des pontes, des sommités/Qui ont les moules [qui ont peur] de perdre du blé."

Le clip se conclut par un plan sur une dédicace manuscrite du chanteur : "Pour tous les potes qui ont souffert de ce putain de virus, pour tous les soignants, amitiés."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.