OrelSan s'offre un bain de foule chez lui à Caen pour dédicacer son album "Civilisation"

Pour célébrer la sortie de son quatrième album, le rappeur OrelSan a rencontré ses fans lors d’une séance de dédicaces au stade Michel-d'Ornano, avant de donner le coup d’envoi du match SM Caen-Paris FC. Plus de 2 000 personnes ont fait le pied de grue pour rencontrer le chanteur, premier surpris d’une telle affluence.

Article rédigé par
Margaux Bonfils - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le rappeur Orelsan, en séance de dédicaces pour son quatrième album "Civilisation", au stade Michel-d'Ornano. (France 3 Caen)

Agitation inhabituelle samedi devant le stade Michel-d'Ornano de Caen : une longue file d’attente serpente le long de la place. Un étendard strié de vert, bleu et rouge surplombe la foule, à côté des armoiries du Stade Malherbe de Caen (SMC). La raison de ce drôle de spectacle, la venue du rappeur et enfant du pays, Orelsan.

Son quatrième album, Civilisation, dévoilé le 19 novembre et dont le drapeau de la pochette flotte au-dessus du stade, explose tous les compteurs. Les précommandes du disque en éditions limitées se sont arrachées en quelques minutes. Certains CD très rares, limités à 500 exemplaires, se revendent déjà à prix d’or.

Son clip incendiaire L’odeur de l’essence frôle les 5 millions de vues, cinq jours seulement après sa publication sur YouTube. Sans oublier le succès de la série documentaire retraçant la vie du rappeur, Montre jamais ça à personne, diffusée sur la plateforme Amazon Prime.

Des chiffres vertigineux qui expliquent cette forte affluence pour rencontrer le rappeur et obtenir une photo ou une dédicace. "Je viens de Lille, j’ai pris un BlaBlaCar à 4 heures du matin, je suis hyper motivée", explique Sarah, une jeune fan. "Ça fait plus de 10 ans que je le connais et le voir en vrai, c’est quelque chose. Je pense que ses chansons ont été quelque chose d’assez important dans ma vie", renchérit une seconde jeune femme, très émue.

Le rappeur est le premier surpris quand certains lui expliquent avoir fait le déplacement depuis Avignon pour le voir. "C'est fou ! Je ne m'attendais pas du tout à ça, ça fait plaisir", sourit le chanteur.

Enfant du pays

L’artiste caennais n’a jamais renié ses origines et son attache à la ville de Caen, notamment à travers ses morceaux (La pluieSeul avec du monde autour). Fidèle supporter du SM Caen, il a choisi la boutique officielle du club pour cette première séance de dédicaces. Suivie d’une performance avant le match SMC-Paris FC, le rappeur a même donné le coup d'envoi de la rencontre. Malheureusement, OrelSan n'a pas porté chance au club, qui s’est incliné 1-0 devant l’équipe parisienne.

Les supporters défaits n’ont pas perdu leur sens de l'humour pour autant, parodiant la chanson du rappeur La Terre est Ronde, pour se moquer des mauvais résultats du club caennais. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.