"Pendez les Blancs" : le rappeur Nick Conrad convoqué devant le tribunal en janvier

Le clip ultraviolent de la chanson "Pendez les Blancs" a provoqué une vive polémique. Dans cette vidéo, le rappeur met en scène un homme blanc en train de se faire lyncher.

Capture d\'écran du clip \"PLB\" de Nick Conrad, le 26 septembre 2018, sur YouTube. 
Capture d'écran du clip "PLB" de Nick Conrad, le 26 septembre 2018, sur YouTube.  (NICK CONRAD / YOUTUBE)

Au terme de son audition devant les enquêteurs, Nick Conrad s'est vu remettre une convocation devant le tribunal correctionnel de Paris, indique une source judiciaire à franceinfo, vendredi 28 septembre, confirmant une information de LCI. Le rappeur, auteur de la chanson Pendez les Blancs, a rendez-vous avec le tribunal le 9 janvier afin d'être jugé pour la diffusion de son clip ultraviolent, précise son avocat à l'AFP. 

La vidéo, dans lequel un homme blanc est lynché, a provoqué une polémique. Le chanteur a été auditionné comme suspect libre, vendredi matin, dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne, après l'ouverture jeudi d'une enquête par le parquet de Paris. Il sera jugé pour "provocation directe à commettre des atteintes à la vie", selon une source judiciaire à l'AFP.