Cet article date de plus de huit ans.

La capitale du hip-hop n'est pas celle qu'on croit

Une étude montre que les villes les plus avant-gardistes musicalement ne sont pas, comme on pouvait s'y attendre, New York ou Londres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Je suis la ville d’Amérique du Nord la plus avant-gardiste pour le hip-hop et j'ai vu naître Kanye West, je suis, je suis… (LEON NEAL / AFP)

TOP. Mon agglomération est peuplée de plus de cinq millions d’habitants et abrite le siège de Coca-Cola. Je suis la ville d’Amérique du Nord la plus avant-gardiste pour le hip-hop et tous les genres musicaux confondus ... Je suis, je suis…? Atlanta !

Eh oui, la capitale de l’Etat de Géorgie dame le pion à New York et Los Angeles en s’imposant comme précurseur musical, selon l'enquête de deux chercheurs irlandais intitulée "Courant géographique de la musique" et publiée sur un forum scientifique.

Conrad Lee et Pádraig Cunningham ont analysé 60 milliards de données du site last.fm, qui enregistre ce qu'écoutent ses utilisateurs, notamment en fonction de leur position géographique. En retraçant la façon dont les modes musicales ont traversé 200 villes du monde entre 2003 et 2011, ils ont découvert que les plus grandes villes n'étaient pas les plus avant-gardistes. Les résultats portent principalement sur la musique pop-rock indépendante (ou indie) et le hip-hop.

• New York et L.A. larguées. En Amérique du Nord, c'est donc Atlanta, qui a vu naître Kanye West, qui tient la corde tous genres de musique confondus et pour le hip hop, tandis que les mégapoles de New York et Los Angeles squattent le bas du tableau.

• Montréal, premier sur l'indie. Pour la musique indie, c'est la ville québécoise de Montréal qui mène la danse (sorry Brooklyn !). C'est là qu'ont été produits Arcade Fire et Wolf Parade, rappellent les chercheurs.

• Oslo, leader en Europe. Oslo est à la proue du vieux continent tous genres de musique confondus, selon l'étude. La capitale de la Norvège est suivie par Stockholm (Suède) et Hambourg (Allemagne). Londres est quant à elle perdue au milieu du classement.

• Cocorico ! Paris prend sa revanche avec la musique indé. Les Parisiens impulseraient donc plus tôt les tendances, mais Oslo n'est pas loin derrière. Cracovie et Varsovie (Pologne) n'ont eux presque pas d'influence sur vos playlists. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.