Covid-19 : pour Line Renaud, la vaccination est "un acte de solidarité collective"

La comédienne et chanteuse de 92 ans, a été vaccinée lundi contre le Covid-19 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) où elle habite.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La chanteuse et comédienne Line Renaud se fait vacciner contre le coronavirus le 18 janvier dans sa ville de Rueil-Malmaison (Yvelines). (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

La comédienne et chanteuse Line Renaud,  92 ans, a déclaré que se faire vacciner contre le coronavirus est est "un acte de solidarité collective", après s'être faite vacciner lundi 18 janvier à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) où elle habite.

"Une question de vie pour soi et pour les autres"

"J'étais réticente. J'avais plutôt décidé d'attendre. Devant l'ampleur de l'épidémie, j'ai décidé d'y aller. Et je suis contente d'avoir pris la décision", a déclaré Line Renaud, peu après avoir reçu la piqûre au centre de vaccination de sa ville. "Ce que je peux dire aux personnes encore réticentes, c'est que c'est une question de vie pour soi et pour les autres. C'est un acte de solidarité collective", a ajouté la chanteuse, une des figures publiques les plus populaires en France. "J'ai une immense confiance en la science. Nous les artistes nous sommes des passeurs d'émotion. Les chercheurs sont des passeurs de vie. Ils ont tous mon admiration", a encore dit Line Renaud.

Réservée jusque-là à certains publics prioritaires dont les résidents d'Ehpad ou les soignants, la vaccination est désormais accessible aux 75 ans et plus ne vivant pas en maison de retraite (5 millions de personnes). S'y ajoutent près de 800 000 personnes présentant des pathologies à "haut risque" (insuffisances rénales chroniques, cancer sous traitement...).

Pour montrer l'exemple, outre Line Renaud, sept prix Nobel français doivent être vaccinés publiquement dans la journée. Quelques 200 artistes, dont Jacques Weber, François Morel, François Berléand ou encore Richard Berry, avaient lancé un appel à la vaccination dans une tribune publié dans Le Parisien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.