Hors normes, le défilé Vogue World Paris a lancé la semaine de la haute couture en célébrant 100 ans de mode française et de sport, un mois avant les J.O.

Afin de redonner un coup de boost à l’industrie de la mode après la crise du Covid, Condé Nast et "Vogue" organisent un défilé de mode géant : Vogue World. Après New York et Londres, c'était au tour de Paris, ce 23 juin de recevoir ce show de la démesure. On y était.
Article rédigé par Corinne Jeammet
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
La chanteuse Katy Perry sur le podium du Vogue World: Parist Place Vendome le 23 juin 2024 à Paris, France. (KRISTY SPAROW / GETTY IMAGES EUROPE)

L'édition 2024 du Vogue World a été parisienne : ce grand événement mode s'est tenu le 23 juin, place Vendôme. C'est cette place que Gabrielle Chanel contemplait depuis sa suite du Ritz et, sur cette même place, qu'Elsa Schiaparelli ouvrit sa boutique en 1935. Dimanche soir, elle a été le théâtre de son premier défilé clôturant la Paris Fashion Week masculine printemps-été 2025 à la veille de la semaine de la haute couture automne-hiver 2024-25.

C'est un rêve de faire de la place Vendôme la maison de Vogue World. Je ne vois pas d'endroit à Paris qui reflète mieux la richesse de l'histoire et le glamour de la ville

Anna Wintour, rédactrice en chef du magazine Vogue

Dans le quartier l'effervescence était à son comble, beaucoup de rues alentour fermées et l'accès à la place Vendôme strictement limité : pour y pénétrer et assister au show, il fallait passer par l'entrée unique de la rue de la Paix avec pour sésame un précieux QR code et comme indication un dress code "À la Française" pour les invités. Avec 800 places assises, dont une majorité réservée à des célébrités et des stars, l'événement ultra-sélectif était retransmis en livestream

Au menu de cette soirée, une parade des plus grands créateurs français sur le thème du sport avec plus de 500 athlètes, artistes et mannequins sur le podium, dont Loli Bahia, Kendall Jenner, Paloma Elsesser, Ashley Graham, Jill Kortleve, Amelia Gray, Abby Champion. Un show démesuré à la hauteur de l'annonce de la rédactrice en chef du magazine Vogue : "un mélange de défilé de mode, d'animations et de performances et quelques surprises (...), un hommage aux cent ans de mode française, depuis les derniers JO parisiens de 1924" avait indiqué Anna Wintour lors de l'annonce de l'événement.

Un défilé parsemé de performances live comme celles de Bad Bunny et d'Aya Nakamura alors que s'enchaînaient dans le même temps les tableaux sportifs. Grandiose !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vogue France (@voguefrance)

10 activités sportives à l'honneur

Cette édition du Vogue World, le 23 juin, correspondait, également, à la Journée olympique et paralympique : plus qu'une manifestation sportive, elle est organisée pour promouvoir dans le monde les valeurs olympiques sur la base des trois piliers "bouger, apprendre et découvrir" explique sur son site le ministère de l'Education nationale et de la jeunesse.

Vogue World Paris a collaboré avec des académies sportives pour les jeunes de Paris et de France afin de célébrer dix disciplines sportives. Chacune d'entre elles était associée à un thème de la mode française pour chaque décennie depuis 1924, la dernière fois que Paris a accueilli les Jeux Olympiques : cyclisme (années 1920), athlétisme (années 1930), natation (années 1940), équitation (années 1950), escrime (années 1960), gymnastique (années 1970), arts martiaux (années 1980), football (années 1990), tennis (années 2000) et breakdance (années 2010).

Le public a pu voir défiler ses champions comme le joueur de basket-ball Victor Wembanyama et la double championne du monde de 400 mètres Marie-José Pérec ensemble sur le podium mais aussi les championnes de tennis les sœurs Williams, l'escrimeuse Laura Flessel, le footballeur Djibril Cissé... et tant d'autres.

Le joueur de basket-ball Victor Wembanyama et la double championne du monde de 400 m Marie-José Pérec sur le podium du Vogue World : Paris, Place Vendome le 23 juin 2024 à Paris, France. (PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES EUROPE)

Un siècle de mode des plus grands créateurs

Le spectacle s'est ouvert avec les jeunes espoirs du sport et des légendes de la haute couture. Dans le même temps, dans leurs blouses blanches, les membres d’atelier des maisons Armani Privé, Giambattista Valli, maison Margiela, Schiaparelli, entre autres, envahissent la Place Vendôme aux côtés de jeunes athlètes habillés par Lacoste et porteurs de la bannière du Secours populaire français.

Puis les tableaux s'enchaînent dans ce défilé qui a mis en lumière le siècle dernier de la mode française avec des créations des maisons Balenciaga, Balmain, Chanel, Courrèges, Dior, Fursac, Givenchy, Hermès, Jacquemus, Jean Paul Gaultier, Lacoste, Lanvin, Louis Vuitton, Marine Serre, Rabanne, Saint Laurent y compris, superbe initiative, des looks d'archives recréés pour la première fois.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vogue France (@voguefrance)

Ainsi pour la thématique des années 20, on a pu admirer cinq robes Chanel dont trois étaient des rééditions de pièces issues de la collection de 1924 de Gabrielle. Pour la thématique des années 1930 - celle de l'arrivée de Cristóbal Balenciaga sur l’avenue George V en 1937 -, deux de ses créations de l’époque ont, elles aussi, été recréées par Demna, le directeur artistique de Balenciaga.

Moment de grâce, les mannequins Gigi Hadid et Kendall Jenner sont arrivées ensemble sur des chevaux, toutes deux habillées en Hermès pour introduire le tableau des années 1950 associé à l'équitation.

L'escrime est associée à la thématique années 60 - celles où André Courrèges et Paco Rabanne propulsent la mode dans le Space Age - avec le blanc immaculé du premier et la cotte de mailles futuriste du second. Escrimeuses et escrimeurs côtoient alors des pièces contemporaines de Nicolas Di Felice (DA de Courrèges) et de Julien Dossena (DA de Rabanne).

Moment fort également, les années 1990, celles où la France remporte sa première Coupe du monde de football : certains des footballeurs de ce match de légende défilent alors. 

Une chorégraphie supervisée par Parris Goebel

Anna Wintour et Mark Guiducci, Creative Editorial Director de Vogue, étaient accompagnés, entre autres, d'Alexandre Samson, historien et conservateur du Palais Galliera, en tant que conservateur de la mode pour ce défilé dont le stylisme était dirigé par les rédacteurs de mode Carine Roitfeld et Ib Kamara. 

La direction artistique et la chorégraphie étaient supervisées par Parris Goebel, danseuse et chorégraphe néo-zélandaise connue pour son travail avec Rihanna, tel que le spectacle de la mi-temps du Super Bowl, entre autres.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vogue France (@voguefrance)

Un défilé solidaire

Enfin, Vogue s'est engagé à avoir un impact significatif en faisant don d'une partie des recettes nettes de la vente des billets au programme de la billetterie solidaire de Paris 2024, qui est en partenariat avec le Secours populaire. Le but : offrir aux personnes à faible revenu l'occasion d'assister aux Jeux olympiques et paralympiques. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vogue France (@voguefrance)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.