Haute couture printemps-été 2020 : Jean Paul Gaultier en tête d'affiche d'une semaine riche de 34 couturiers

Lors de ce rendez-vous parisien, devenu de plus en plus international, 34 maisons présentent du 20 au 24 janvier 2020 leur collection haute couture printemps-été 2020. Voici le programme détaillé.

Jean Paul Gaultier haute couture automne-hiver 2019-2020 à la Fashion Week, le 3 juillet 2019 
Jean Paul Gaultier haute couture automne-hiver 2019-2020 à la Fashion Week, le 3 juillet 2019  (KRISTY SPAROW / GETTY IMAGES EUROPE)

Domaine d'excellence, la haute couture française - organisée autour de maisons pour certaines anciennes - est destinée à une élite fortunée, et demeure le fruit du travail des créateurs mais aussi de leurs précieux collaborateurs (brodeurs, plumassiers, plisseurs...) qui ont su transmettre des savoir-faire séculaires tout en innovant. Ces trésors, qui constituent notre patrimoine et sont de plus en plus souvent exposés dans les musées, sont présentés lors de shows spectaculaires ou intimistes.

Les semaines de la mode font affluer des milliers de personnes du monde entier et jouent un rôle important pour l'économie parisienne. La Fédération de la mode estime à 1,2 milliard d'euros les revenus générés chaque année dans ce cadre.

Des shows déjà perturbés par les grèves des transports  

Christophe Josse a annoncé le 13 janvier l'annulation de la présentation de sa collection le 23 janvier, qu'il lie aux grèves qui perturbent les transports franciliens depuis début décembre 2019. Il évoque des difficultés dues "aux différents mouvements sociaux (de) ces derniers mois" et des "retards incompatibles à l'aboutissement et à la réalisation" de sa collection. Les petites maisons sont, en effet, les plus susceptibles d'être gênées par la grève, qui retarde les livraisons et l'activité d'un artisanat où tout est fait à la main. 

"Ça a un impact épouvantable sur toute la logistique, pour amener les chaises sur les lieux du défilé par exemple, les transporteurs sont réticents", a expliqué une porte-parole de la maison Franck Sorbier. Pour faire face à toute éventualité, la Fédération de la haute couture et de la mode, qui organise les défilés, a prévu de doubler le nombre de navettes permettant de transporter les rédacteurs et rédactrices de mode sur les lieux des défilés disséminés dans la capitale.


34 maisons vitrines d’un patrimoine cousu main

Ce cercle compte 16 membres labellisés : Schiaparelli, Christian Dior, Giambattista Valli, Chanel, Alexis Mabille, Stéphane Rolland, Julien Fournié, Alexandre Vauthier, Givenchy, Maison Margiela, Franck Sorbier, Jean Paul Gaultier, Bouchra Jarrar, Maison Rabih Kayrouz. Les maisons Maurizio Galante et Adeline André font l’impasse sur les shows. Bouchra Jarrar revient sur les podiums avec sa marque après quelques années d’absence. Nommé DA de Lanvin femme, elle avait alors mis entre parenthèse sa maison de couture fondée en 2010. 

Aux côtés des 16 membres labellisés, défilent 7 griffes étrangères - les Italiens Giorgio Armani Privé et Valentino, le Libanais Elie Saab et les néerlandais Viktor & Rolf ainsi que Versace et Fendi (qui ne défilent pas cette saison) et, enfin, Azzedine Alaïa. Ce dernier est l'objet d'une exposition Azzedine Alaïa collectionneur. Alaïa et Balenciaga, sculpteurs de la forme au 18, rue de la Verrerie. Elle présente, pour la première fois, quatre-vingts modèles de ces deux maîtres de la coupe.  

A ceux-ci s'ajoutent 18 membres invités : Aelis, Aganovich, Antonio Grimaldi, Azzaro Couture, Georges Hobeika, Guo Pei, Iris Van Herpen, Ralph & Russo, RVDK/Ronald Van Der Kemp, Ulyana Sergeenko, Xuan, Yuma Nakazato et Zuhair Murad. Christophe Josse et RR331 ne défilent pas cette saison. Trois nouveaux membres intègrent le calendrier : Imane Ayissi, Julie de Libran, Rahul Mishra.

Le dernier show couture de Jean Paul Gaultier

Le 17 janvier, la maison Jean Paul Gaultier a annoncé : "Le 22 janvier 2020, je fêterai mes 50 ans de carrière dans la mode avec un grand défilé-show haute couture, au Théâtre du Chatelet. Ce sera aussi mon dernier défilé. Mais rassurez-vous, la maison de couture Gaultier Paris continue avec un nouveau projet dont je suis l’instigateur et qui vous sera révélé prochainement. 

Julie de Libran, Rahul Mishra et Imane Ayissi, les nouveaux membres invités

La Française Julie de Libran, qui a travaillé chez Louis Vuitton puis comme directrice artistique de Sonia Rykiel de 2014 jusqu’en mars 2019, n’est pas une inconnue dans le milieu mais ce seront ses premiers pas sous son propre label lancé en juin 2019.

Fervent défenseur d’une mode durable, Rahul Mishra représente le meilleur du travail artisanal Indien. Depuis qu'il a été récompensé par le Prix International Woolmark en 2014, le créateur est présent dans le calendrier de la PFW féminine consacrée au prêt-à-porter. C'est le premier créateur Indien à défiler au sein du calendrier de la haute couture en tant que membre invité. 

Imane Ayissi est, quant à lui, un quasi inconnu du public. Ce créateur d’origine camerounaise, qui vit à Paris depuis 20 ans et y présente son prêt-à-porter de luxe, est considéré comme l’un des meilleurs créateurs d’Afrique de l’Ouest francophone comme ambassadeur des textiles traditionnels africains. . 


Des maisons de couture en recherche de visibilité

Comme chaque saison d'autres maisons profitent de la visibilité de l'événement pour présenter leur travail. Il faudra ainsi compter sur On Aura Tout Vu, Tony Ward, August Getty Atelier, Rami Al Ali, Aleem Yusuf, Ziad Nakad, Maria Aristidou, Yanina, Adeline Ziliox, Maurice Lacroix, Juana Martin, Farhad Re, Didit Hediprasetyo, SKS couture et Georges Chakra. Au show La Métamorphose, la miss France 2018 Vaimalama Chaves portera une tenue spécialement créée sur mesure et offrira aux invités un live de son dernier album.  

Des griffes d'accessoires sont aussi présentes, c'est le cas de la créatrice pakistanaise Meher Kakalia, qui fait appel à des savoir-faire d'autrefois (broderies de l'époque Moghol) pour réaliser ses modèles cousus main. 

Depuis 2013 pendant la semaine de la haute couture la Fédération Française de la Création Couture Sur Mesure-Paris présente une exposition. Ce Flower Show proposera des créations de membres du label C’Couture-Paris : des robes de bal avec des tissages de la maison Ruffo Coli présentées du 20 janvier au 8 mars au Sofitel Paris le Faubourg (15, rue Boissy d'Anglas). 

Création Beaumenay Joannet (été 2020), couturier adhérent à la Fédération Française de la Création Couture Sur Mesure Paris, qui participe à l\'exposition Flower Show du 20 janvier au 8 mars au Sofitel Paris le Faubourg (15, rue Boissy d\'Anglas).  
Création Beaumenay Joannet (été 2020), couturier adhérent à la Fédération Française de la Création Couture Sur Mesure Paris, qui participe à l'exposition Flower Show du 20 janvier au 8 mars au Sofitel Paris le Faubourg (15, rue Boissy d'Anglas).   (Maria Vlasova)

Pour sa 34e édition, l'Oriental Fashion Show - défilé dédié aux nouveaux créateurs orientaux - met en lumière une mode venue d'ailleurs teintée de traditions et de modernité. Cette édition rendra un hommage aux splendeurs des Routes de la Soie. L'occasion de découvrir les richesses encore peu connues de l'Asie centrale, passant par le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan, l’Ouzbékistan, le Turkestan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, pour ensuite s'attarder au Liban, en Egypte, en Arabie Saoudite et au Koweït et finir au Maghreb.

Défilé Aida Komenova (Kazakhstan) en janvier 2018 à l\'Hôtel Le Crillon Paris pour l\'Oriental Fashion show 2018
Défilé Aida Komenova (Kazakhstan) en janvier 2018 à l'Hôtel Le Crillon Paris pour l'Oriental Fashion show 2018 (Oriental Fashion Show)

Des pierres toujours précieuses

Depuis 2010 le calendrier officiel de la Fédération de la haute couture et de la mode accueille les maisons de haute joaillerie adhérentes à la Fédération. Cette démarche permet une synchronicité des présentations mais également de dérouler l’histoire de deux secteurs aux savoir-faire exceptionnels et en perpétuelle réinvention. Outre les maisons inscrites dans le calendrier comme Boucheron, Dior, Louis Vuitton, Chopard et Chanel, d'autres profitent de la présence des journalistes, acheteurs et VIP pour dévoiler leur travail comme David Morris, par exemple.

Enfin Muriel Piaser, connue pour avoir lancé The Box, l’extension du salon Who’s Next à Paris, propose depuis 2018 Precious Room by Muriel Piaser qui regroupe une vingtaine de créateurs de haute fantaisie et de joaillerie. Pour cette troisième  édition, il faudra compter sur les marques Les Néreïdes Paris, Atelier Paulin, Sylvia Tolédano et Le Mat Paris....