Agression contre Salman Rushdie : l'enquête sur la recherche de lien entre l'agresseur et un groupe terroriste ou l'Iran

Publié Mis à jour
Attaque de Salman Rushdie : l'enquête à la recherche de lien entre l'agresseur et un groupe terroriste ou l'Iran
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Vitaline, D.Chevalier - France 2
France Télévisions

Trois jours après les faits, le profil d'Hadi Matar reste intrigant, lundi 15 août. L'agresseur de l'auteur britannique, avait-il des liens avec l'Iran ou un groupe terroriste ? L'enquête tente d'y voir plus clair.

"Dans un premier temps, j'ai pensé que c'était quelqu'un qui faisait une mauvaise blague, pas que c'était une véritable attaque. Ça ne pouvait pas être réel." Henry Reese, présent à la conférence de Salman Rushdie où les faits se sont déroulés, veut sûrement comprendre les motivations et les intérêts de l'attaque à laquelle il a assisté. Vendredi 12 août, Hadi Matar est monté sur la scène où l'auteur britannique était présent et l'a poignardé à au moins dix reprises.

Une page Facebook dédiée à l'ayatollah Khomeini

Le profil de l'agresseur continue d'intriguer les enquêteurs. Pour l'instant, aucune preuve de lien direct entre lui et l'Iran ou avec un groupe terroriste n'a été découverte. Mais des faisceaux d'indices pointent vers cette piste. Sur lui, Hadi Matar possédait un faux permis au nom d'un des cofondateurs du Hezbollah. Sa page Facebook est entièrement dédiée à l'yatollah Khomeini, qui avait prononcé une fatwa à l'encontre de l'auteur des Versets sataniques. Reste à savoir s'il a agi seul ou avec l'appui et la validation d'acteurs extérieurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.