Emmanuel Macron "refuse de s'identifier à Valéry Giscard d'Estaing" bien qu'il lui ressemble beaucoup

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
lhaik
FRANCEINFO
Article rédigé par
Patricia Loison - franceinfo
France Télévisions

La journaliste Corinne Lhaïk, auteure de "Président cambrioleur", est l'invitée du 23h, jeudi 3 décembre, pour parler de son livre sur Emmanuel Macron

"Emmanuel Macron ressemble beaucoup à Valéry Giscard d'Estaing, mais ne veut pas s'identifier à lui parce qu'il ne veut pas qu'on le confonde avec la faiblesse de VGE qui est aussi un peu la sienne, à savoir ne pas avoir su tisser une relation avec les Français. On a accusé Giscard d'être quelqu'un de hautain, d'arrogant. C'est un reproche qu'on fait à Emmanuel Macron et il n'a pas envie, de ce fait, de s'identifier à Giscard", explique la journaliste Corinne Lhaïk sur franceinfo, jeudi 3 décembre.

Macron consulte Chevènement

Auteure du livre Président cambrioleur, elle pense que pour un chef d'État, ce sont les crises qui sont révélatrices de ce qu'ils sont, de ce en quoi ils croient. Emmanuel Macron ne s'est pas révélé dans la gestion de la crise des "gilets jaunes", la crise du coronavirus ne le sert pas, mais il se sent heureux de pouvoir être celui qui répond, qui pense. "Il vit cette crise comme une occasion pour lui de montrer ses capacités, montrer le chemin. Quand quelque chose va mal en France, on appelle l'État et l'État c'est lui. En ce moment, il utilise sa fibre étatiste et il voit beaucoup Jean-Pierre Chevènement", confie Corinne Lhaïk.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.