La féministe Benoîte Groult est morte à l'âge de 96 ans

Écrivaine, journaliste, féministe, Benoîte Groult s'est éteinte lundi 20 juin à l'âge de 96 ans.

FRANCE 2

Benoîte Groult s'est éteinte dans son sommeil lundi 20 juin dans sa maison du Var qu'elle aimait tant. Elle était âgée de 96 ans. Écrivaine, elle est devenue une référence pour les féministes en publiant en 1975 son manifeste "Ainsi soit-elle", devenu un classique.

Femme libre

Benoîte Groult a grandi dans un univers bourgeois et artiste. Devenue adolescente, on lui colle l'étiquette de fille à marier. C'est cette humiliation qui lui inspire ses combats pour l'avortement et le divorce, mais aussi pour féminiser les noms de métier. "Je mets au défi quelqu'un de me dire pourquoi écrivaine est plus laid que châtelaine ou souveraine ou contemporaine", lança-t-elle un jour. Amoureuse de la mer et des hommes, femme libre, son dernier combat porte sur le droit de mourir dans la dignité. Pour sa part, elle n'aura pas eu besoin de demander la permission, elle s'en est allée dans son sommeil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoîte Groult pose dans le jardin de sa maison de Hyères (Var), le 7 avril 2007.
Benoîte Groult pose dans le jardin de sa maison de Hyères (Var), le 7 avril 2007. (CATHERINE GUGELMANN / AFP)