En Charente, une téléconsultation en anesthésie avant l'opération

Publié Mis à jour
France 3
Article rédigé par
Anne Elizabeth Philibert - franceinfo
France Télévisions

En Charente, l'Agence Régionale de Santé a mis en place des consultations en anesthésie à distance. Objectif : limiter les déplacements. Le patient ne rejoindra l'hôpital d'Angoulême qu'au moment de l'opération.#IlsOntLaSolution 

En Charente, cette patiente qui va bientôt se faire opérer n'a pas eu besoin de se déplacer jusqu'au centre hospitalier d'Angoulême pour son rendez-vous en anesthésie. C'est depuis l'hôpital de Ruffec qu'elle a, avant l'intervention, rencontré le médecin anesthésiste par téléconsultation.  

J'avais un peu d'appréhension parce que je ne connaissais pas, mais là c'est bien. Pas besoin d'aller à Angoulême. En plus à l'heure actuelle au prix où est le carburant ce n'est pas négligeable.

Isabelle Fragnaud

Patiente

A ce jour, 25 téléconsultations en anesthésie 

Une infirmière a été spécialement formée pour cette nouvelle pratique. C'est elle qui reçoit les patients  Et pour l'anesthésiste, la qualité de l'entretien par téléconsultation n'est pas altérée. En cas de doute, le médecin n'hésite pas à faire déplacer le patient jusqu'au centre hospitalier d'Angoulême.

Quand on a parfois un petit détail qui nous manque on va dire non, on annule la téléconsultation.

Docteur Yann Coeytaux

Chef du service anesthésie Centre Hospitalier d'Angoulême

Lutter contre les déserts médicaux

Mis en place par l'Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine, ce dispositif de téléconsultation qui semble satisfaire les usagers, est déployé uniquement à Ruffec pour une durée d'un an. L'objectif est de limiter les déplacements et de lutter contre les déserts médicaux. Cette expérimentation devrait s'étendre dans les EHPAD de Charente ainsi que dans les maisons d'arrêt du département. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.