De la fausse tomate "coeur de boeuf" dans nos assiettes

Ca y ressemble mais ça n'en a pas le goût. L'appellation "coeur de boeuf" est souvent usurpée. France 2 a enquêté sur ce phénomène.

FRANCE 2

La tomate "coeur de boeuf" est devenue l'une des stars de l'été. Elle parade sur les marchés et fait vibrer les papilles. C'est une variété tendre, charnue, avec peu de pépins. Elle ne se conserve que trois ou quatre jours. Pourtant, l'appellation "coeur de boeuf" est parfois usurpée, avec un goût qui peut laisser à désirer.

Une appellation d'autant plus vague que la variété n'a pas été clairement identifiée en France. De multiples tomates issues de croisement peuvent donc s'appeler "coeur de boeuf".

Comment reconnaître la vraie de la fausse ?

"Évitez les étiquetages ambigus, tels que 'tomates type coeur de boeuf', et leurs squelettes un peu fadasses", conseille la journaliste de France 2. Sur le marché, une cliente explique au micro de France 2 que la tomate "'coeur de boeuf' a un bout pointu", alors que dans les supermarchés, la pseudo "corne de boeuf" a le bout frisé.

Dans les supermarchés, on peut en effet trouver ces tomates dites "anciennes" qui n'en sont pas. Certaines centrales d'achat achètent le plus souvent chez des producteurs industriels.

Le JT
Les autres sujets du JT