Après la perte de sa troisième étoile, le chef Marc Veyrat attaque le Guide Michelin en justice

Le chef savoyard souhaite connaître "les raisons exactes du déclassement" de son restaurant La Maison des Bois, qui a perdu sa troisième étoile en janvier.

Le chef savoyard Marc Veyrat lors d\'une cérémonie du Guide Michelin à La Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 5 février 2018.
Le chef savoyard Marc Veyrat lors d'une cérémonie du Guide Michelin à La Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 5 février 2018. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Le chef Marc Veyrat a décidé de poursuivre en justice le Guide Michelin pour connaître "les raisons exactes du déclassement" de son restaurant La Maison des Bois, a annoncé son avocat lundi 23 septembre. En janvier, le célèbre guide avait retiré sa troisième étoile à l'établissement situé à Manigod, en Haute-Savoie. L'audience en référé devant le TGI de Nanterre est prévue le 27 novembre, selon l'avocat de Marc Veyrat.

Dénonçant la "profonde incompétence" du Guide Michelin, le chef avait demandé en juillet à ne plus figurer dans les pages du guide gastronomique. Il avait même douté de la réalité de la visite dans son restaurant d'inspecteurs, réputés pour leur discrétion. "Vous êtes des imposteurs ne désirant que des clashes pour des raisons commerciales", avait-il attaqué dans un entretien au Point, accusant "la nouvelle génération" du guide de "s'attaquer aux institutions". "Je suis en dépression depuis six mois. Comment osez-vous prendre en otage la santé de vos cuisiniers ?", avait-il poursuivi.

Contacté par l'AFP, le directeur international du guide rouge avait expliqué qu'il n'allait pas retirer le restaurant La Maison des Bois de ses pages. "Si l'établissement demeure ouvert et que nos inspecteurs évaluent la table au niveau d'une de nos distinctions, nous continuerons à la recommander", avait assuré Gwendal Poullennec, arrivé à ce poste il y a un an.