Cet article date de plus de six ans.

Trois choses à retenir des premières images de "Star Wars VII"

La première bande-annonce (tant attendue) du prochain film de la saga a été dévoilée vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le méchant armé d'un sabre-laser rouge de "Star Wars : The Force Awakens", dont la sortie est prévue le 18 décembre 2015. (WALT DISNEY PICTURES / LUCASFILM)

La première bande-annonce de Star Wars : The Force Awakens, réalisé par J. J. Abrams, a été dévoilée, vendredi 28 novembre, près d'un an avant la sortie du film, prévue le 18 décembre 2015. A 16 heures pétantes, Disney, désormais à la production, a mis en ligne un montage de 88 secondes extraites de ce septième épisode de la saga, après sa diffusion dans une trentaine de cinémas américains. Un évènement culturel attendu dans toute la galaxie, dont francetv info résume ce qu'il faut en retenir.

Disney maîtrise (presque) sa communication

C'est quasiment un exploit. Les premières images du film n'ont pas fuité sur internet, comme ce fut le cas avec les bandes-annonces de Jurassic World et d'Avengers 2 : l'Ere d'Ultron. Un contretemps qui avait forcé les studios Marvel, propriété de Disney aussi, à publier une version officielle de la vidéo avant sa sortie officielle.

Là, quelques vidéos ont bien circulé les jours précédents la diffusion de la bande-annonce, mais elles se sont révélées fausses à chaque fois. Seul couac : elle a été diffusée dans un premier temps sur le site d'Apple, obligeant les utilisateurs à télécharger et utiliser le logiciel Quicktime, qui a malheureusement bugué au moment fatidique. Quelques minutes plus tard, la vidéo était disponible sur YouTube, visible par tous :

L'univers de la saga est bien reconstitué

Le teaser s'ouvre sur un plan de désert, probablement la planète Tatooine, d'où est originaire le héros de la trilogie initiale, Luke Skywalker. Puis [attention spoiler] surgit un nouveau personnage, interprété par l'acteur britannique John Boyega, dont le casting avait été annoncé en avril, manifestement paniqué, le visage en sueur. Il porte une armure de Stormtroopers, un soldat de l'Empire, le camp du côté obscur de la Force, mais devrait incarner un gentil.

Le spectateur découvre aussi, dans une série de plans entrecoupés de fondus au noir, un nouveau droïde, l'héroïne jouée par Daisy Ridley sur une moto volante et le grand méchant de la nouvelle trilogie, a priori incarné par Adam Driver, armé d'un sabre-laser rouge, symbole des méchants, et filmé de dos. On retrouve aussi les vaisseaux mythiques de la saga créée par George Lucas : les X-Wing et le Millenium Falcon de Han Solo, puisque Harrison Ford, Carrie Fisher (la princesse Leia), Mark Hamill (Luke Skywalker) seront aussi de la partie. Mais ni eux, ni R2D2 n'apparaissent dans ce teaser

J. J. Abrams impose sa marque de fabrique

L'intrigue de ce nouvel opus prend place après la première trilogie et Le Retour du Jedi, l'épisode VI de la saga et la mort de Dark Vador. Au début des années 2000, George Lucas avait mis en scène l'avènement du grand méchant casqué. Mais cette nouvelle trilogie avait été critiquée par les fans pour son abus d'images de synthèse. Grand fan des films Star Wars, J. J. Abrams a souhaité revenir aux sources de la saga, avec moins d'effets spéciaux. D'où les droïdes et vaisseaux qui paraissent plus réels.

Rythmée par le célèbre thème composé par John Williams, la bande-annonce porte la marque de J. J. Abrams, le réalisateur de ce nouvel opus, qui a déjà ressuscité la franchise Star Trek. Le cinéaste américain utilise une fois de plus l'effet "lens flare", une technique qui consiste à braquer sa caméra vers une lumière très puissante, ce qui provoque un halo lumineux à l'écran. C'est LA signature de J. J. Abrams et il s'était d'ailleurs excusé d'en abuser, note Télérama.

Cette première bande-annonce prometteuse montre finalement très peu d'extraits du film, dont le tournage à Londres et au Maroc s'est achevé seulement au début du mois. Mais les fans de Star Wars peuvent légitimement espérer retrouver le côté lumineux de la Force.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.