La Fête du cinéma revient avec ses prix doux à 4 euros la séance

C'est l'événement immanquable pour les amoureux du cinéma. La Fête du cinéma débute dès le 3 juillet sa nouvelle édition, avec des séances à petits prix pour attirer à nouveau le public dans les salles obscures.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Fête du cinéma revient et compte attirer à nouveau le public dans les salles obscures. (PIERRE VERDY / AFP)

La Fête du cinéma est de retour. De dimanche 3 juillet à mercredi 6 juillet, les cinéphiles pourront profiter des salles obscures pour 4 euros. Un événement qui tombe à point nommé à l’heure où les Français désertent les salles, confrontés à l’inflation et à la flambée des prix. "L’une des principales raisons pour ne pas retourner au cinéma est la hausse du coût de la vie", assure l'Union internationale des cinémas (UNIC) dans un rapport annuel.

Ainsi, les salles françaises ont vendu 62 millions de billets sur les cinq premiers mois, soit un tiers de moins qu’en 2019, selon les chiffres du Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC).

Une inflation persistante

Au-delà de la perte d’habitude de se rendre dans les salles obscures, c’est le prix des places suivi du manque d’intérêt pour les films et la concurrence avec le streaming qui explique l’absence des Français, selon un sondage du CNC. Les cinémas ont tout de même pu compter sur les blockbusters pour rattraper ce début d’année difficile, à l’image de Top Gun : Maverick qui comptabilise déjà plus de 3,8 millions d’entrées, Doctor Strange in the Multiverse of Madness ou encore The Batman.

Cette nouvelle édition de la Fête du cinéma est attendue de pied ferme par les exploitants de salles pour renouer avec leur clientèle. L’occasion de renforcer le succès de film toujours à l’affiche comme le biopic Elvis, les aventures des dinosaures de Jurassic Word : Le monde d’après. Mais aussi de profiter de petites nouveautées françaises, comme La traversée de Varante Soudjian et Irréductible de Jérôme Commandeur, grand prix du festival de l’Alpe-d’Huez.

Fête du cinéma 2022, du 3 au 6 juillet, 4 euros la séance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.