Festival de Cannes : Tom Cruise superstar dans "Top Gun : Maverick", film d’action familial efficace

Tom Cruise a phagocyté le Festival de Cannes mercredi avec la présentation hors compétition, en sa présence, de la suite du blockbuster de 1986 qui l'avait placé au top à Hollywood.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Tom Cruise dans "Top Gun : Maverick" de Joseph Kosinski (2022). (PARAMOUNT PICTURES)

Réalisateur du beau film de science-fiction Oblivion (2013), Joseph Kosinski succède à Tony Scott à la mise en scène de Top Gun : Maverick, 36 ans après l'original. Le film, projeté mardi soir au Festival de Canne, sest à la hauteur des attentes, sans réelles surprises, mais avec une réalisation efficace. On y retrouve héroïsme et images aériennes spectaculaires, recette qui avait contribué au succès mirifique de l’original, sans oublier un zeste de romance.

Dans les règles de l’art

Considéré comme une légende de la marine aéroportée américaine, Pete “Maverick" Mitchell refuse toute promotion pour continuer à voler comme pilote d’essai. On l’oblige toutefois à former de jeunes recrues pour une mission à haut risque au Moyen-Orient, parmi lesquels se trouve le fils de son ami décédé en mission, le navigateur Nick “Goose” Bradshaw. Entraînement après entraînement, la mission prend forme malgré la résurgence des fantômes du passé, jusqu’au jour J.

Comme toute suite, Top Gun : Maverick tente de renouveler les codes de l’original tout en permettant aux nouveaux spectateurs de ne pas se perdre dans les références. Tom Cruise est aux commandes et les tient fermement avec son charisme, dont on a eu la preuve encore mercredi lors de sa montée des marches à Cannes.

Mission impossible

La réalisation de Joseph Kosinski est à la hauteur des enjeux, spectaculaire avec des images aériennes splendides et une action soutenue. On ne s’ennuie pas une seconde, en se laissant porter par une intrigue où se mélangent le deuil d’un ami perdu laissant derrière lui un fils traumatisé, et l’exigence de mener une mission impossible.

Efficace avec une maestria technique de tous les instants, Top Gun : Maverick est un pur produit made Hollywood, formaté film du samedi soir, dans le meilleur sens du terme. Les amateurs du premier film ne seront pas déçus et les nouvelles recrues non-plus.

L'affiche de "Top Gun : Maverick" de Joseph Kosinski (2022). (PARAMOUNT PICTURES FRANCE)

La fiche

Genre : Action / Guerre
Réalisateur : Joseph Kosinski
Acteurs : Jim Cash, Miles Teller, Christopher McQuarrie, Jennifer Connelly, Jon Ham
Pays : Etats-Unis
Durée : 2h23
Sortie : 25 mai 2022
Distributeur : Paramount France

Synopsis : Après avoir été l’un des meilleurs pilotes de chasse de la Marine américaine pendant plus de trente ans, Pete “Maverick" Mitchell continue à repousser ses limites en tant que pilote d'essai. Il refuse de monter en grade, car cela l’obligerait à renoncer à voler. Il est chargé de former un détachement de jeunes diplômés de l’école Top Gun pour une mission spéciale qu’aucun pilote n'aurait jamais imaginée. Lors de cette mission, Maverick rencontre le lieutenant Bradley “Rooster” Bradshaw, le fils de son défunt ami, le navigateur Nick “Goose” Bradshaw. Face à un avenir incertain, hanté par ses fantômes, Maverick va devoir affronter ses pires cauchemars au cours d’une mission qui exigera les plus grands des sacrifices.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festival de Cannes 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.