En images Festival de Cannes 2023 : joie et émotion sur le tapis rouge avec le grand retour de Wim Wenders et Catherine Breillat

Article rédigé par Laurence Houot
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une réalisatrice sans tabous, absente des écrans depuis dix ans, et un réalisateur à la renommée internationale habitué du festival... Après une longue absence, Wim Wenders et Catherine Breillat ont monté les marches jeudi à Cannes, sur lesquelles on a également pu apercevoir Andy McDowell, Virginie Efira, Léa Drucker, Brie Larson ou encore le jeune acteur Samuel Kircher.

A deux jours de la clôture de la 76e édition du Festival de Cannes, deux "revenants" du 7e art foulent jeudi 25 mai le tapis rouge : le metteur en scène allemand Wim Wenders, près de 40 ans après sa Palme d'or, et la réalisatrice Catherine Breillat, de retour après dix ans d'absence derrière la caméra.

Wim Wenders, lauréat de la Palme d'or en 1984 avec "Paris Texas", présente dans la compétition officielle 2023 "Perfect Days", l'histoire d'un homme simple travaillant dans des toilettes publiques tokyoites. Passionné par la musique, qu'il écoute sur des cassettes, par les livres, et les arbres, qu’il aime photographier, Hirayama voit son passé ressurgir au gré de rencontres inattendues.

Wim Wenders, grand admirateur du réalisateur japonais Ozu qu'il considère comme son maître, explore dans ce nouveau film la quête de la beauté, à dénicher dans tous les instants du quotidien. Ce réalisateur curieux du monde, figure internationale du 7e art et grand habitué du festival, monte pour la seconde fois les marches cette semaine puisqu'il est également venu présenter hors compétition son documentaire sur l'artiste allemand Anselm Kiefer.

Plus tard dans la soirée, Catherine Breillat, connue pour son cinéma sans tabous sur le désir, a monté les marches pour présenter "L'Eté dernier", l'histoire d'une liaison entre une avocate et le fils adolescent de son mari, avec Léa Drucker.

Victime d'un accident cérébral en 2005, la réalisatrice n'avait pas tourné depuis Abus de faiblesse avec Isabelle Huppert en 2013, une adaptation de son roman autobiographique sur une escroquerie dont elle a été victime. Son dernier passage à Cannes remonte à 2007, où elle avait présenté Une vieille maîtresse, avec Asia Argento.

Contre-champs : quarante ans après sa Palme d'Or pour "Paris Texas" (1984) le réalisateur allemand Wim Wenders immortalise lui-même, avec son smartphone depuis le haut des marches, ce jour parfait à Cannes où il présente entouré de ses acteurs, de ses actrices (Koji Yakusho, Arisa Nakano, Tokio Emoto) et de son épouse la photographe Donata Wenders son dernier film, "Perfect days", tourné au Japon. (VALERY HACHE / AFP)
Lunettes bleues, redingote et impressionnante lavallière, le réalisateur de "Perfect days", Wim Wenders, qui n'a pas lésiné sur le look, laisse exploser sa joie de retrouver Cannes  jeudi 25 mai 2023. (JP PARIENTE/SIPA / SIPA)
L'actrice américaine Brie Larson, Oscar de la meilleure actrice en 2016 pour on rôle dans "Room", membre du jury de la 76e édition du festival de Cannes sera-t-elle séduite pas le dernier film de Wim Wenders, "Perfect days", présenté jeudi 25 mai en compétition officielle ? (ANTONIN THUILLIER / AFP)
Carré platine, robe jaune canari et bouche rouge sang, la comédienne japonaise  Koji Yakusho a coloré la montée des marches le jeudi 23 mai 2023 de l'équipe du film "Perfect days" de Wim Wenders, en compétition officielle. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)
Du haut des marches, le réalisateur Wim Wenders salue la foule et les photographes à la manière des Japonais, mains jointes et courbettes. (VALERY HACHE / AFP)
L'actrice Andie Macdowell monte les marches avant de se rendre à la soirée de gala de l’amfAR (fondation américaine contre le sida) au bénéfice de la recherche contre le sida. (LOIC VENANCE / AFP)
Le facétieux acteur français Eric Judor s'amuse avec les photographes lors de la projection du film "L'été dernier", de Catherine Breillat, lors de la 76e édition du Festival de Cannes à Cannes le 25 mai 2023. (LOIC VENANCE / AFP)
Léa Drucker au bras de Samuel Kircher, les deux acteurs principaux du film de Catherine Breillat "L'Ete Dernier", qui raconte l'histoire d'une liason entre un garçon  rebelle de 17 ans et sa belle-mère avocate de renom. Premier film et premières marches pour le jeune acteur Samuel Kircher. (VALERY HACHE / AFP)
Elle ne quitte plus le tapis rouge, Virginie Efira, à l'affiche de deux films présentés sur la Croisette cette année. "L'Amour et les Forêts", de Valérie Donzelli, et "Rien à perdre", premier film de Delphine Deloget présenté vendredi dans la section Un certain regard. (VALERY HACHE / AFP)
Delphine Deloget, Felix Lefebvre, Virginie Efira, Alex Tonetti, Mathieu Demy, India Hair et le producteur Oliver Delbosc, toute l'équipe du premier film de Delphine Deloget "Rien à perdre", présenté dans la section Un certain Regard, s'apprête à monter les marches lors de la présentation du film de Catherine Breillat, "L'été dernier" présenté le 25 mai 2023. (MIKE COPPOLA / GETTY IMAGES EUROPE)
L'actrice australienne Catherine Langford a trouvé une âme charitable pour tenir sa traîne, lors de la montée des marches du film de Catherine Breillat, "L'été dernier", ultime film français en compétition de cette 76e édition, le 25 mai 2023 à Cannes. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
La réalisatrice Catherine Breillat, robe blanche satinée, entourée de l'équipe du film "L'Eté dernier" : son producteur Said Ben Said (à sa droite), Léa Drucker (à sa gauche), Samuel Kircher et Olivier Rabourdin (à droite de l'image) et Clotilde Courau (à gauche). (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Découvrez nos grilles de mots fléchés exclusives sur le thème du Festival de Cannes

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.