"Tilo Koto" : l'artiste Yancouba Badji raconte dans un documentaire son parcours pour traverser la Méditerranée

Publié Mis à jour
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Dans le documentaire "Tilo Koto", l’artiste-peintre sénégalais Yancouba Badji raconte les épreuves qu’il a dû traverser pour gagner l’Europe. Un périple long de plusieurs années.

Entre 2015 et 2016, Yancouba Badji, à l’instar de milliers de jeunes Africains, a tenté de rejoindre l’Europe en traversant la Méditerranée. “Il faut être vraiment fou pour passer par-là”, assure celui qui raconte son itinéraire dans le documentaire Tilo Koto. À la mort de son père, il quitte le Sénégal et sa Casamance natale, en proie à un conflit depuis quarante ans. Exilé en Gambie, Yancouba Badji a été contraint de fuir le régime dictatorial de Yaya Jammeh.

“On n’avait plus d’essence”

J’ai tenté la traversée de la Méditerranée quatre fois”, raconte l’artiste-peintre. Par trois fois, il a été emprisonné et, la quatrième fois, il a passé trois jours et demi dans un Zodiac, avec 152 autres personnes. “On n’avait plus d’essence et on est resté sans dormir, sans manger, à attendre la mort”, décrit-il. Finalement, un bateau de la marine tunisienne a repéré leur embarcation. “Je suis resté en Tunisie pendant un an et demi”, précise Yancouba Badji.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.