Affaire Delon : l'avocat de l'acteur transmet un signalement à la justice pour "mise en danger"

Alors que les enfants du monstre sacré du cinéma français se déchirent sur les réseaux sociaux, par médias interposés et à coup de plaintes, son avocat alerte le procureur sur son état de santé mais surtout sur "l'arrêt brutal de son traitement médical".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Anthony (D), Alain (C) et Anouchka (G) Delon. (THOMAS COEX,ALBERTO PIZZOLI,IAN LANGSDON / AFP)

L'avocat d'Alain Delon a envoyé mercredi un signalement à la justice pour "mise en danger" de la vie de son client, a appris jeudi 11 janvier franceinfo auprès du cabinet de Me Christophe Ayela, confirmant une information du Figaro. Ce signalement survient alors que les enfants de l'acteur de 88 ans se déchirent par médias et justice interposés depuis quelques semaines. Il alerte non seulement sur l'état de santé d'Alain Delon, mais aussi sur "l'arrêt brutal de son traitement médical".

Dans ce courrier, envoyé mercredi au procureur de Montargis Jean-Cédric Gaux, Me Christophe Ayela, qui affirme être l'avocat d'Alain Delon, ce que conteste une partie de la famille, demande que le médecin principal de l'acteur, un praticien suisse qui le suit dans la prise en charge de sa grave maladie, puisse le visiter dans sa résidence française de Douchy (Loiret), dans laquelle il se trouve actuellement. L'avocat souhaite que cette visite se fasse en urgence pour établir un bilan de santé, faire décider des suites à donner concernant l'état de l'acteur et recueillir son consentement. 

D'après Me Christophe Ayela, les deux fils de la star, Anthony et Alain-Fabien Delon, s'opposent à cette visite, prenant le risque, selon lui, de causer le décès prématuré de leur père. "Anthony Delon a décidé de traiter la maladie de son père par des jus de fruits et légumes, prescrits par une naturopathe", précise le signalement. Anouchka Delon s'oppose de son côté, à l'arrêt des soins et traitements conventionnels de son père.

L'avocat demande "l'ouverture rapide d'une procédure de sauvegarde de justice" par le juge des tutelles et la désignation "d'un mandataire". En toile de fond de la  guerre fratricide entre les enfants Delon : la question de l'héritage de l'octogénaire estimé à 300 millions d'euros. Me Christophe Ayela est également conseil de la fille de l'icône du cinéma, Anouchka Delon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.