Cet article date de plus de quatre ans.

Suites de l'affaire Weinstein, victoires françaises : que faut-il attendre des Oscars 2018 ?

La 90e cérémonie de récompenses du cinéma se déroule dimanche, en présence de 3400 invités. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Sur le tapis rouge de la 90e cérémonie des Oscars, à Hollywood, le 4 mars 2018.  (ROBYN BECK / AFP)

Point d'orgue des cérémonies de récompenses du cinéma, la 90e cérémonie des Oscars a lieu, dimanche 4 mars, à Hollywood. Et cette édition 2018 pourrait bien être particulièrement remarquable, il s'agit de la première après le scandale suscité par Harvey Weinstein. 

Franceinfo liste les trois principales choses à suivre lors de la cérémonie. 

Première cérémonie après l'affaire Weinstein

La cérémonie de dimanche sera la première depuis l'affaire Harvey Weinstein, le puissant producteur accusé de harcèlement et agressions sexuelles par une centaine de femmes dont les stars Ashley Judd, Gwyneth Paltrow ou Salma Hayek. Il a depuis été exclu par l'Académie, fait l'objet de multiples enquêtes et assignations en justice, et sa société a échappé à la faillite grâce à un accord de rachat par un groupe d'investisseurs. 

Absent de la cérémonie, Harvey Weinstein devrait néanmoins être symboliquement présent. A quelques mètres de la cérémonie, une statue de lui en robe de chambre a été installée par un artiste, et un autre a recouvert des immenses panneaux publicitaires de la ville avec des messages calqués sur ceux du film "3 Billboards". 

Mais on attend surtout des prises de parole sur scène. S'il n'y a pas de mot d'ordre général pour la garde-robe des Oscars, comme ce fut le cas aux Golden Globes, certaines actrices ont indiqué qu'elles se vêtiraient à nouveau de noir pour marquer leur soutien à Time's Up, créé par plusieurs centaines de femmes influentes d'Hollywood dans la foulée du scandale. L'animateur et humoriste Jimmy Kimmel, qui préside la cérémonie pour la deuxième année d'affilée, est attendu au tournant sur sa capacité à traiter avec dérision mais poigne ce sujet. 

>> L'ombre d'Harvey Weinstein plane encore sur Hollywood

Trois grands favoris

Côté palmarès, trois films sont particulièrement attendus. Lequel sera nommé meilleur film, pour succéder à Moonlight de Barry Jenkins, récompensé en 2017 ?

Le plus nommé (13 nominations) est La forme de l'eau, romance fantastique du mexicain Guillermo del Toro. Il concourt notamment pour l'Oscar du meilleur film et celui du meilleur réalisateur. Sally Hawkins, qui incarne le personnage principal de femme de ménage muette, est nommée dans la catégorie meilleure actrice. Le film est également nommé dans la catégorie meilleure musique. 

Le film Dunkerque de Christopher Nolan, une fresque sur l'évacuation de cette plage française pendant la Seconde guerre mondiale tournée sur les plages du Nord de la France, est nommé huit fois, dont meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure musique, meilleure photo, meilleur décor...  

Enfin, Three billboards, de Martin McDonagh, complète le podium avec sept nominations. Cette comédie noire met en scène une mère en colère qui loue trois panneaux publicitaires pour relancer l'enquête sur le meurtre de sa fille. Le film est en tête des paris pour l'Oscar du meilleur film. Il concourt également pour le meilleur second rôle masculin (Sam Rockwell et Woody Harrelson) et pour la meilleure actrice (Frances McDormand). 

On peut aussi citer Get Out, dénonciation du racisme en forme de film d'horreur, nommé dans la catégorie meilleur film et qui a décroché samedi les Spirit Awards du meilleur film et meilleur réalisateur pour Jordan Peele. Ces prix du cinéma indépendant ont représenté ces dernières années un bon indicateur des lauréats de l'Oscar du meilleur film.

Des Français en lice

La France est notamment représentée par Agnès Varda et son documentaire "Visages, Villages", coréalisé avec l'artiste JR. La réalisatrice pourrait ainsi recevoir sa deuxième statuette, après l'Oscar d'honneur qui lui avait été remis en 2017 pour l'ensemble de sa carrière. 

De jeunes Arlésiens sont également en lice avec Garden Party, un court-métrage d'animation réalisé dans le cadre de leurs études. Leur film de sept minutes, produit en six mois, qui raconte une histoire de grenouilles et de crapauds qui envahissent une riche demeure abandonnée, à mi-chemin entre documentaire et animation. Il a déjà reçu 45 récompenses dans différents festivals, mais les étudiants français aimeraient y ajouter un Oscar. 

Le compositeur Alexandre Desplat est quant à lui proche de recevoir un deuxième Oscar pour la bande-originale de La Forme de l'eau.

Enfin, Timothée Chalamet, jeune Franco-Américain de 22 ans est en lice pour l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans Call me by your name. Face à lui, des poids-lourd du cinéma : Daniel Day-Lewis (Phantom Thread), Denzel Washington (L'Affaire Roman J.), Gary Oldman (Les heures sombres) et Daniel Kaluuya (Get Out). 

Oscars : Timothée Chalamet a-t-il ses chances ?
FRANCE 2

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Harvey Weinstein

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.