"Un moment de plénitude qui représente beaucoup" : Agnès Varda a reçu un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

La réalisatrice Agnès Varda est revenue, dimanche pour franceinfo, sur sa soirée à Los Angeles à l'occasion des 9e Governor Award où elle a été récompensée par un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

La réalisatrice Agnès Varda avec son Oscar d\'honneur, le 11 novembre 2017.
La réalisatrice Agnès Varda avec son Oscar d'honneur, le 11 novembre 2017. (ROBYN BECK / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

"C'était pour moi un moment de plénitude, de bonne humeur, de joie et de surprise." La réalisatrice Agnès Varda a réagi, dimanche 12 novembre sur franceinfo, à l'Oscar d'honneur reçu la veille pour l'ensemble de sa carrière. Après cette récompense obtenue lors des 9e Governor Award à Los Angeles, "j'ai eu un moment d'émotion en me disant : 'C'est la Mecque du cinéma dominant', si j'ose dire", a lancé la première femme cinéaste à recevoir cet honneur.

Cela représente beaucoup, parce que le cinéma que j'incarne, est, on pourrait dire, un cinéma un peu marginal par rapport aux données hollywoodiennes du succès, de la compétition

Agnès Varda
réalisatrice

à franceinfo

. "Ils m'ont choisie parce qu'ils veulent mettre en valeur le cinéma indépendant, hors des soucis spécialement commerciaux", a souligné Agnès Varda, âgée de 89 ans.

"Mon travail est connu ici depuis 1962. J'étais venue présenter Cléo de 5 à 7. Tous mes films sont sortis ici et la communauté des femmes et des actrices me considère comme une inspiratrice d'indépendance de femmes qui prennent la caméra (...) Je représente une indépendance extraordinaire. Je suis très bien vue, très bien comprise", a rappelé la cinéaste de la Nouvelle Vague.

Admirée des plus grands

Son Oscar d'honneur lui a été remis par l'actrice Angelina Jolie, qui lui a réservé une standing ovation avec Jessica Chastain. Ce sont "deux femmes exceptionnelles, qui toutes les deux sont de très jolies actrices, qui ont pris leur destin en main, qui ont commencé à réaliser des films, à militer pour les femmes", a salué Agnès Varda.

La réalisatrice est également admirée par de grands réalisateurs : "Quand Steven Spielberg, que j'ai connu étudiant, me fait des compliments vraiment énormes, ça fait rire, parce qu'il a fait une carrière extraordinaire, a-t-elle déclaré. Que moi je représente quelque chose pour eux ou pour Georges Lucas, c'est tout à fait intéressant. C'est quelque chose de tout à fait exceptionnel, un peu amusant, et tout à fait à l'honneur de ce cinéma français."

Agnès Varda, a notamment été récompensée par un Lion d'or à Venise pour Sans toit ni loi en 1985, ainsi que par le César du meilleur film documentaire en 2009 pour Les Plages d'Agnès. Elle a reçu un César d'honneur en 2001 et une Palme d'Or d'honneur à Cannes en 2015. Son dernier film documentaire, Visages, villages, est sorti cette année.

"Mon travail est connu ici depuis 1962", Agnès Varda
--'--
--'--