#BalanceTonPorc : quel impact sur le quotidien des femmes ?

2018 est l'année de la femme. Mouvement "#MeToo", libération de la parole, ces phénomènes ont-ils changé le quotidien des femmes ?  France 3 a rencontré trois femmes aux profils très différents pour le savoir. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Dans le quartier Saint-Jean à Beauvais (Oise), tout le monde la connaît, Fathia Bouzekri, 63 ans, a créé une association pour défendre leurs droits, l'association "Destin de Femmes". Elle organise des sorties culturelles, des ateliers artistiques et des débats. Pour elle, le #BalanceTonPorc a contribué à délier les langues. Dans ce quartier populaire, elle constate qu'il y a encore des freins.

La parité presque atteinte dans la police municipale 

"La honte, la culture qui vient se mettre et puis al peur de la famille", explique la présidente de l'association "Destin de Femmes". Dans le centre-ville, Nadia Lagache, 65 ans, tient le volant de son car depuis 18 ans. Dans son entreprise, il y a autant de conducteurs que de conductrices, mais cela n'a pas toujours été le cas. Pour elle, ce qui compte c'est la parité. Le #BalanceTonPorc n'a pas vraiment changé les choses. À la police municipale, la parité, on y est presque : 20 femmes sur les 50 agents. En revanche, dans le quotidien d'Anne-Julie, 32 ans, policière municipale de la brigade équestre, le sexisme existe. En cas d'incivilité, elle a toujours sa jument pour la défendre.  Le #BalanceTonPorc doit encore trouver sa place sur le terrain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les victimes de harcèlement sexuel, agression et viol partagent leurs récits sur le réseau social Twitter, avec le mot clé #balancetonporc. 
Les victimes de harcèlement sexuel, agression et viol partagent leurs récits sur le réseau social Twitter, avec le mot clé #balancetonporc.  (MAXPPP)