Affaire Weinstein : le producteur américain désavoué

Hollywood claque la porte à Harvey Weinstein. La célèbre Académie des Oscars a décidé d'exclure le producteur américain accusé de harcèlement sexuel et de viols. Une trentaine de femmes auraient été victimes de cet homme. En France, le milieu du cinéma réagit.

FRANCE 2

La prestigieuse Académie des Oscars a pris sa décision. Après une réunion d'urgence organisée à Los Angeles, les 54 membres ont voté à une très large majorité : ils ont exclu Harvey Weinstein. Les films qu'il avait produits avaient obtenu 81 statuettes. "Nous envoyons un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse [...] est terminé", peut-on lire dans un communiqué.

"Les femmes ne sont pas assez en colère"

Une décision rarissime dans l'histoire de l'institution. Seul un membre avait jusqu'ici été exclu pour avoir fait circuler des copies d'un film. Une décision applaudie par le monde du cinéma. La réalisatrice française Agnès Varda est à Los Angeles pour un Oscar d'honneur. Elle estime que "la liberté que s'autorisent certains hommes est absolument dégoûtante, mais les femmes ne sont pas assez en colère". Même indignation à Lyon, au Festival Lumière du cinéma. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, réclame la fin de l'omerta. La France envisage désormais de lui retirer la Légion d'honneur. Il en avait été décoré en 2012 à l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Harvey Weinstein s\'exprime lors du festival du film de Tribeca, le 18 avril 2015, à New York (Etats-Unis).
Harvey Weinstein s'exprime lors du festival du film de Tribeca, le 18 avril 2015, à New York (Etats-Unis). (ILYA S. SAVENOK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)