"Cette chanson a été pensée pour être un antidépresseur" : Clara Luciani de retour avec "Le reste"

Son nouvel album ne sortira que le 11 juin. Mais le nouveau single de Clara Luciani, "Le reste" est disponible vendredi 9 avril. Dans l'interview qu'elle a accordée à franceinfo, la chanteuse assume son côté léger et dansant.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La chanteuse Clara Luciani sur la scène des Victoires de la Musique, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 14 février 2020 (ALAIN JOCARD / AFP)

Elle est de retour, trois ans après des débuts fracassants avec son premier album, qui lui a notamment valu une Victoire de la musique en tant qu'artiste féminine de l'année en 2020. Clara Luciani sort aujourd'hui le premier single de son nouvel album attendu juste avant l'été, Le Reste, un titre dansant et personnel.

La jeune chanteuse qui revient avec un statut différent, mais la même envie de retrouver un public qu'elle n'a pas oublié pendant ces mois loin de la scène.

L'enjeu du deuxième album : "On ne voudrait pas décevoir"

Je pense que quand on écrit un premier album, on l'écrit pour soi. Moi, je me disais bon, mes parents iront l'acheter, c'est déjà chouette ! Alors que le deuxième album, on a d'autres attentes. On voudrait faire aussi bien, on ne voudrait pas décevoir.

Je n'ai jamais eu honte d'écrire sur la vie dans sa banalité. Moi, j'adore quand Annie Ernaux décrit des scènes dans le RER, des choses comme ça. Je trouve que c'est bien de poétiser le quotidien.

J'avais envie de passer un certain cap. J'avais envie d'assumer aussi le côté dansant. En France, on n'a pas tellement d'exemples de chansons vraiment dansantes, disco, qui ont été faites pour danser. Ou alors, quand c'est le cas, souvent, on les juge trop légères ou on les met seulement en soirée.

"Ce qui est très important pour moi, c'était que cet album soit solaire, que cette chanson, 'Le reste', soit un retour du soleil. On doit tous chercher un peu une façon de rester éclairé."

Clara Luciani

à franceinfo

Cette chanson a été pensée pour être une aide, un antidépresseur, et j'espère de tout mon cœur que ça fonctionnera et que les gens oublieront pendant trois minutes les annonces de Castex à la télévision, qu'ils penseront à autre chose. Si déjà ils pensent à autre chose pendant trois minutes, j'ai gagné mon pari !

"La scène me manque tout le temps"

Le premier confinement a été assez bénéfique pour moi parce qu'il m'a permis justement de me rendre compte de tout ce que je venais de vivre. J'ai enfin réalisé, en fait, la chance que j'avais eue. Le bonheur quand on a trop le nez dedans, on ne se rend pas compte. Moi, je suis toujours en train de me dire que le rêve peut s'arrêter. Mais je me le dis depuis la première seconde de la première fois que j'ai entendu une de mes chansons à la radio ! Il faut profiter de chaque seconde, de chaque instant.

La scène me manque tout le temps, le public surtout. Ce qui me manque, c'est leur regard, leur amour. Leur amour m'a vraiment permis de me sentir mieux dans ma vie et dans mon corps. Et ensuite, quand tout à coup, on est privé de cette dose d'amour... 

L'interview de Clara Luciani au micro de Yann Bertrand
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.