Voici le palmarès complet des 35e Victoires de la musique, marquées par le sacre de Clara Luciani, Philippe Katerine et Alain Souchon

Nommée à trois reprises, Angèle a été récompensée dans la catégorie "concert de l'année".

Philippe Katerine sur scène lors de la 35e édition des Victoires de la musique, vendredi 14 février 2020 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Philippe Katerine sur scène lors de la 35e édition des Victoires de la musique, vendredi 14 février 2020 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (ALAIN JOCARD / AFP)

La 35e édition des Victoires de la musique a livré son verdict, vendredi 14 février, au terme d'une soirée marquée par de nombreuses prestations sur scène. Cette cérémonie a également été marquée par une prise de parole de deux intermittents réclamant une révision de la réforme des retraites, qui ne prend "en compte aucune des particularités des métiers d'auteurs de chansons".

Petite nouveauté cette année, les catégories récompensées sont passées de 13 à 8 (9 avec un prix d'honneur). Pour une meilleure visibilité, selon les organisateurs, les étiquettes des genres – rock, électro, musiques du monde, musiques urbaines et rap – ont en effet disparu et la catégorie "album de chansons" est devenue "album" tout court. Alors qui sont les grands vainqueurs ? Franceinfo vous livre le palmarès de cette nouvelle édition.

Artiste féminine de l'année : Clara Luciani

Angèle était favorite, mais c'est bien Clara Luciani qui a été désignée artiste féminine de l'année, avec son premier album Sainte-Victoire. C'est la belle histoire de la chanson française : loin du cliché du démarrage météorique, Clara Luciani a dû attendre près d'un an pour qu'explose La grenade, son hit féministe. "Je suis désemparée", a commenté la chanteuse, très émue au moment de recevoir sa distinction. "J'ai un public merveilleux et je vais encore chialer...", a-t-elle ajouté la voix brisée par l'émotion, elle qui avait été sacrée l'an dernier dans la catégorie "révélation scène".

Artiste masculin de l'année : Philippe Katerine

Comme à son habitude, Philippe Katerine a livré une prestation déjantée lors de son interprétation de Stone avec toi, en arrivant sur scène vêtu d'une tenue composée de gants en plastique. Une fois sur scène pour récupérer sa récompense, il a fustigé la séparation des catégories féminine et masculine. "Il faut espérer qu'un jour on pourra jouer ensemble les mêmes jeux, dans la même cour", a-t-il commenté, en espérant que tous courent bientôt "dans la même catégorie". En attendant, il obtient une récompense de prestige sur la lancée de son album-péplum complètement fou, Confessions.

Album de l'année : Alain Souchon et "Âme Fifties"

C'est la dixième Victoire d'une immense carrière. Alain Souchon a une nouvelle fois été récompensé lors de cette édition, cette fois pour son album Âme Fifties, le premier en solo depuis onze ans. "J'ai beaucoup de chance parce que ce que j'aime faire dans la vie, c'est faire des chansons. Je suis content de pouvoir continuer comme ça", a commenté l'éternel dandy en recevant son prix, avant d'être rejoint par ses deux fils Pierre Souchon et Ours, qui ont travaillé sur l'album.

Révélation scène de l'année : Suzane

 

A mi-chemin entre la chanson française et les grosses basses, Océane, son vrai prénom, a matraqué sa musique sur scène, devenant l'été dernier l'artiste la plus programmée dans les festivals français avec 32 dates. Tous ces efforts de Suzane ont payé, puisque la chanteuse a été récompensée par la Victoire de la révélation scène de l'année, un prix qui était également convoité par Hoshi et Aloïse Sauvage. "Je suis encore sous le choc, a commenté la chanteuse auprès de l'AFP. J'ai l'impression que ce n'est pas réel. Je n'ai même pas osé en rêver avant, car pour moi, les Victoires étaient tellement prestigieuses et tellement loin de moi".

Concert de l'année : Angèle et son "Brol Tour"

L'an passé, Angèle a été au sommet des ventes de disques en France. Forcément très attendue lors de cette cérémonie, Angèle n'a pas obtenu le prix de l'artiste féminine ou celui du clip, mais elle peut se consoler avec la Victoire du concert de l'année. Lors de la cérémonie, la Belge de 24 ans a présenté plusieurs de ses titres, dont le fameux Balance ton quoi, devenu un hymne féministe qui a résonné dans de nombreuses manifestations contre les violences faites aux femmes. La chanteuse continue une belle moisson après les prix de l'album révélation (Brol) et du clip (Tout oublier) lors de la 34e édition.

Victoire d'honneur : Maxime Le Forestier

C'est la surprise du soir. Maxime Le Forestier a été récompensé pour l'ensemble de sa carrière après avoir rejoint Vianney pour les ultimes paroles de l'inoubliable San Francisco. "On est rentrés dans l'âge des intégrales", a lancé avec humour l'artiste de 71 ans à l'adresse d'Alain Souchon – une référence amusée aux compilations qui émaillent les fins de carrière.

Meilleure chanson originale : Vitaa et Slimane avec "Ça va, ça vient"

Vitaa et Slimane ont remporté cette Victoire décernée à la fois par le jury et le public, un titre extrait de l'album Versus. "Je dédie cette victoire à tous ceux qui font de la musique populaire, pour les gens", a notamment déclaré Slimane. Le duo devance Boulevard des Airs et Vianney avec Allez reste et Philippe Katerine avec Stone avec toi.

Album révélation de l'année : Pomme avec "Les Failles"

A 23 ans, Claire Pommet, alias Pomme, a décroché la Victoire de l'album révélation avec son deuxième disque, Les Failles, coréalisé avec Albin de la Simone. "Je me suis rendue compte que ça ne servait à rien d'essayer de rendre ma musique plaisante, expliquait la chanteuse au MondeC'est une musique qui me ressemble et elle n'a rien de déprimant". 

Meilleur clip : le groupe PNL avec "Au DD"

Le duo PNL a remporté le prix de la "meilleure création audiovisuelle" avec Au DD, tourné en partie sur la tour Eiffel, à la mi-décembre 2018. La vidéo avait rencontré un écho internationale et marqué les esprits avec des plans spectaculaires de jour comme de nuit. Angèle (Balance ton quoi) et Les Vieilles Canailles (live) repartent bredouilles dans cette catégorie.