Cet article date de plus d'un an.

Tour de France 2023 : vers un nouveau duel entre Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard, cette fois dans le Grand Colombier ? La 13e étape en questions

Les coureurs s'approchent des Alpes en ce jour de fête nationale, avec en ligne de mire, l'ascension du Grand Colombier, premier juge de paix de cette deuxième semaine.
Article rédigé par Luc Sares, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Comme lors de la 9e étape dans le puy-de-Dôme, le 9 juillet dernier, Tadej Pogacar pourrait encore attaquer le maillot jaune Jonas Vingegaard sur les pentes du Grand Colombier. (BERNARD PAPON / AFP)

La route va s'élever vendredi pour attaquer ce week-end du 14 juillet. En ce jour de fête nationale, les coureurs feront route dans l'Ain lors d'une 13e étape qui s'annonce explosive avec un feu d'artifice final dans le Grand Colombier. Une arrivée au sommet pour une nouvelle passe d'armes entre les deux monstres du peloton, Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar ?

Quel est le profil ?

Au lendemain d'une étape accidentée encore très intense, les coureurs pourront peut-être souffler lors de la première partie. La course commence par 75 kilomètres de plat. Puis, viendra une première côte non répertoriée pour atteindre le sprint intermédiaire à Hauteville-Lompnes. Enfin, le Grand Colombier sera le bouquet final de cette étape courte (137,8 kilomètres). Avec 17,4 kilomètres à 7,1 %, la "pyramide du Bugey" promet du spectacle dans la lutte pour la victoire d'étape et pour le classement général. Mais il ne s'agit que de la première journée du triptyque alpin qui attend les coureurs.

Le profil de la 13e étape du Tour de France 2023, entre Châtillon-sur-Chalaronne et le Grand-Colombier (137,8km). (ASO)

Qui sont les favoris ?

Assisterons-nous à un nouveau duel entre Tadej Pogacar (UAE) et Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) ? Depuis le début du Tour, les deux premiers du classement général se rendent coup pour coup à la moindre occasion. La probabilité de voir à nouveau le maillot blanc attaquer le maillot jaune dans les derniers kilomètres du Grand Colombier (là où il s'est déjà imposé en 2020) est forte. N'ayant pas encore gagné sur ce Tour de France, le Danois pourrait aussi être tenté de prendre l'initiative sur son rival slovène, son avance ayant été réduite à 17 secondes lors de la 9e étape dans le Puy-de-Dôme.

Si le duel tant attendu attirera tous les regards, il n'est pas exclu que certains bons grimpeurs tentent d'anticiper dès le pied du Grand Colombier comme le Français Romain Bardet (DSM), 12e du général, qui aura à cœur de se racheter après être passé à côté de ses objectifs sur ses propres terres.

Si les favoris se désintéressent de l'échappée, certains baroudeurs aguerris pourraient être tentés de saisir leur chance dès le départ de Châtillon-sur-Chalaronne. Parmi eux, les prétendants au classement de la montagne comme le maillot à pois Neilson Powless (EF), Tobias Halland Johannessen (Uno-X) ou Felix Gall (AG2R Citroën).

Quels sont les horaires ?

12h59 : début de la retransmission sur France 3 et france.tv
13h45 : départ fictif
13h55 : départ réel (bascule sur France 2 à 15 heures)
17h12 : arrivée prévue (à une moyenne de 42 km/h) au Grand Colombier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.