Tour de France 2022 : Nairo Quintana, 6e du classement général, disqualifié après deux contrôles positifs au tramadol pendant la course

Le grimpeur colombien a nié l'utilisation de cette substance, quelques heures après sa disqualification mercredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nairo Quintana lors de la 11e étape du Tour de France, dans l'ascension du col du Granon, le 13 juillet 2022. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Coup de tonnerre, a posteriori, sur le Tour de France 2022. Le grimpeur colombien Nairo Quintana, sixième de la dernière Grande Boucle, a été disqualifié, mercredi 17 août, par l'Union cycliste internationale (UCI).

L'organisme a expliqué que le leader de l'équipe Arkéa-Samsic, qui vient de prolonger avec la formation française pour trois saisons, a utilisé du tramadol. La substance, interdite mais pas considérée comme un produit dopant par l'UCI, a été retrouvée lors de deux contrôles effectués les 8 et 13 juillet durant la course, tout comme deux de ses principaux métabolites.

Cette disqualification permet au Français Romain Bardet de grimper à la 6e place du classement général final. Son compatriote Valentin Madouas passe lui de la 11e à la 10e position.

Réagissant à l'annonce de l'UCI, Quintana a nié dans un communiqué l'utilisation de cette substance. "Avec mon équipe d'avocats, nous étudions toutes les options pour assurer ma défense", a ajouté le Colombien.

Puisqu'il s'agit de sa première infraction au règlement médical de l'UCI, le coureur de 32 ans peut continuer à s'aligner sur d'autres épreuves. Il a ainsi confirmé sa participation à la Vuelta, dont le départ sera donné vendredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.