Tour de France 2022 : le Belge Yves Lampaert premier maillot jaune après sa victoire sur le contre-la-montre inaugural à Copenhague

L'ancien champion de Belgique de l'exercice a été plus costaud que son compatriote Wout van Aert, vendredi, dans les rues de la capitale danoise.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Belge Yves Lampaert avec le maillot jaune du Tour de France, le 1er juillet 2022 à Copenhague.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Stupéfaction à Copenhague ! Le Belge Yves Lampaert (Quick-Step Alpha Vinyl) a remporté, vendredi 1er juillet, le contre-la-montre inaugural du Tour de France (13,2 km), qui se déroulait dans les rues de la capitale danoise. Le flahute, qui ne figurait pas parmi les favoris, a finalement été le plus à l'aise quand la pluie, invitée surprise de cette première étape de la Grande Boucle, s'est quelque peu estompée. Alors que Wout van Aert (Jumbo-Visma) semblait avoir fait la différence, le fermier d'Iseghem (Flandres) est venu lui voler la vedette pour cinq secondes sur la ligne d'arrivée. "J'ai battu le grand champion Wout van Aert", s'est réjoui le héros du jour juste après la course.

Etape 1 : la sensation Yves Lampart qui prend la tête !

La troisième place du jour est revenue à Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), double tenant du titre, qui finit seulement deux secondes derrière Van Aert. Le Slovène arborera donc le maillot blanc de meilleur jeune dès le départ de la deuxième étape. Le champion du monde de la spécialité, Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), n'a pas été aussi à l'aise dans les virages. L'Italien a cette fois-ci fini à dix secondes de Lampaert.

Vingegaard et Roglic dans le coup, addition salée pour O'Connor

Longtemps leader, une autre star du peloton a pris la cinquième place en la personne de Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck), 13 secondes derrière le meilleur temps. Le local Mads Pedersen (Trek-Segafredo) s'offre le sixième temps devant son public, en pédalant 15 secondes moins vite que le vainqueur.

Longtemps leader avant d'être battu par Filippo Ganna et Wout van Aert, Mathieu van der Poel aurait voulu faire mieux mais il se sent bien en jambe en ce début de Tour.

Si Tadej Pogacar a déjà marqué les esprits, il ne s'est pas pour autant détaché de ses principaux rivaux, à commencer par les deux hommes à la tunique artistique de la Jumbo-Visma : Jonas Vingegaard (7e) et Primoz Roglic (8e). Avec respectivement quinze et seize secondes de débourre sur Lampaert, le Danois et le Slovène ont parfaitement géré leur entrée dans cette 109e Grande Boucle.

Chez les autres favoris, Adam Yates (Ineos Grenadiers) signe le 13e temps à 23 secondes de la gagne, devant son coéquipier et ancien vainqueur, Geraint Thomas, 17e à 25 secondes. Le Russe Aleksandr Vlasov suit de près (20e). Il concède 31 secondes. Pour le leader australien de la formation AG2R Citroën, Ben O'Connor (79e), le Tour de France aurait pu mieux démarrer. Le grimpeur de Perth accuse déjà 1'01 de retard.

Benjamin Thomas, meilleur français

Dans le clan français, on a bien failli croire à l'exploit. En tête au premier intermédiaire, Christophe Laporte (Jumbo-Visma) a chuté et a dû dire au revoir à tout espoir de revêtir le maillot jaune. Il a finalement terminé son pacours avec 36 secondes de retard (25e), derrière le meilleur Tricolore du jour, Benjamin Thomas (Cofidis), 23e.

Quel dommage pour Christophe Laporte ! Le Français part à la faute alors qu'il était passé en tête au premier intermédiaire !

Du côté des grimpeurs, le leader de la formation Groupama-FDJ, David Gaudu (52e), a bouclé avec 50 secondes de plus que le temps de Lampaert. Romain Bardet (Team DSM) en a terminé au 37e rang. Guillaume Martin et Thibaut Pinot sont respectivement 83e et 114e avec 1'03 et 1'21 de retard.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.