Tour de France Femmes 2023 : la Belge Lotte Kopecky s'impose en solitaire sur la 1ère étape et prend le maillot jaune

Victorieuse de la première étape en Auvergne, la Belge décroche son premier bouquet sur le Tour et enfile la tunique de leader, dimanche.
Article rédigé par franceinfo: sport, Julien Faure
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
La Belge Lotte Kopecky s'impose sur la première étape du Tour de France femmes 2023, le 23 juillet à Clermont-Ferrand. (JEFF PACHOUD / AFP)

La côte de Durtol a tout changé. Après une journée très calme, où les quelques tentatives d'échappées n'ont jamais fait illusion, c'est Lotte Kopecky (Team SD Worx-Protime) qui s'est imposée en solitaire après une attaque dans l'unique bosse de la journée, à 10 kilomètres de l'arrivée, dimanche 23 juillet. Lorena Wiebes (Team SD Worx-Protime) prend la deuxième place devant Charlotte Kool (Team DSM-firmenich).

Après avoir levé les bras sur le Tour des Flandres au printemps, la Belge remporte une nouvelle victoire de prestige. En pleine confiance, elle a résisté au reste des favorites pour terminer en soliste et enfiler le premier maillot jaune de sa carrière. Si toutes les têtes d'affiche ont terminé dans un même groupe, à 41 secondes, la Française Juliette Labous (Team DSM-firmenich) a, quant à elle, craqué dans l'unique difficulté de la journée et voit déjà ses ambitions pour le classement général compromises.

Après son numéro dans la côte de Durtol, Lotte Kopecky s'impose en solo avec près de 30 secondes d'avance sur le premier groupe de poursuivantes. La Championne de Belgique endosse à la fois le maillot à pois mais surtout le premier maillot jaune de ce Tour 2023. Sa coéquipière de la SD Work, Lorena Wiebes, prend la deuxième place. Charlotte Kool de la DSM est troisième de l'étape. Juliette Labous (DSM) arrive avec 1'30 de retard.
Etape 1 (F) : Lotte Kopecky s'impose en solitaire à Clermont Après son numéro dans la côte de Durtol, Lotte Kopecky s'impose en solo avec près de 30 secondes d'avance sur le premier groupe de poursuivantes. La Championne de Belgique endosse à la fois le maillot à pois mais surtout le premier maillot jaune de ce Tour 2023. Sa coéquipière de la SD Work, Lorena Wiebes, prend la deuxième place. Charlotte Kool de la DSM est troisième de l'étape. Juliette Labous (DSM) arrive avec 1'30 de retard.

Un coup dur pour la Française, au sortir d'un Giro terminé à la deuxième place, et qui nourrissait légitimement de grandes ambitions, après avoir fini quatrième du Tour l'an dernier. Au contraire, sa compatriote Évita Muzic (FDJ-Suez) a su rester au contact des favorites et termine dans le même temps que ces dernières, à 43 secondes de Lotte Kopecky.

La Team SD Worx-Protime déjà au-dessus du lot

La Belge, impériale au moment de porter l'estocade au groupe de tête, a su bénéficier du travail de son équipe, tout autant que de l'attention autour de sa leader Demi Vollering (et d'Annemiek van Vleuten). C'est d'ailleurs sous l'impulsion de la championne de Suisse, Marlen Reusser, que l'équipe SD Worx-Protime a fait exploser le gros du peloton pour isoler les coureuses les plus solides en tête de course. Bien au chaud derrière son équipière, Demi Vollering a continué à essorer ce premier groupe avant que la championne de Belgique ne s'envole vers la victoire.

D'abord distancée dans la côte de Durtol, Lorena Wiebes a pu revenir sur le deuxième échelon de la course pour se donner le droit de disputer le sprint pour la seconde place. Maillot de numéro une mondiale sur le dos, c'est Demi Vollering elle-même qui s'est chargé de jouer la poisson-pilote pour la championne d'Europe, qui marque finalement de gros points dans l'optique du maillot vert. Si elles n'ont pas particulièrement animé la course, se contentant de rester en bonne position dans le peloton, les membres du collectif néerlandais n'ont eu besoin que de 10 kilomètres pour faire l'étalage de leur supériorité et envoyer un message à la concurrence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.