Tour de France femmes 2023 : déjà une journée pour chambouler le général ? La 2e étape en questions

Au lendemain d'une étape tranquille pour lancer la Grande Boucle, les premiers enchaînements de difficultés arrivent, lundi.
Article rédigé par franceinfo: sport, Julien Faure
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le peloton du Tour de France au départ de la première étape, à Clermont-Ferrand, le 23 juillet 2023. (ADRIEN FILLON / AFP)

Les choses sérieuses commencent sur le Tour de France femmes. La deuxième étape entre Clermont-Ferrand et Mauriac (151,7 km), lundi 24 juillet, avec six difficultés répertoriées au programme, pourrait permettre aux favorites de trouver un terrain de jeu idoine pour s'expliquer en vue du maillot jaune, qui se trouve sur les épaules de Lotte Kopecky.

Quel est le profil ?

La route s'élève franchement sur cette deuxième étape. Six ascensions, courtes mais relativement sèches, et déjà l'occasion de creuser des écarts. L'écrémage devrait se faire progressivement et à l'usure, alors que la journée ne connaîtra que très peu de plat entre Clermont-Ferrand et Mauriac, ville que le peloton traversera une première fois avant de réaliser une boucle pour y terminer la journée.

Si les 30 premiers kilomètres pour relier le col de Guéry ne sont pas répertoriés comme difficulté, ils auront de quoi chauffer les jambes des coureuses qui enchaîneront immédiatement avec le col de quatrième catégorie du Mont-Dore (1,3 km à 6,6%), suivi de la côte de la Stèle (1,8 km à 5,1%, quatrième catégorie). Après une longue phase descendante, le gros du travail restera à faire avec quatre ascensions dans les 50 derniers kilomètres.

Au menu, la côte des Plaines (4,5 km à 5,5%, deuxième catégorie), la côte des Boissières (1,2 km à 7,2%, quatrième catégorie) puis la côte de Merlhac (1,9 km à 5,5%, quatrième catégorie). Enfin, les coureuses termineront par la montée vers Mauriac, qu'il faudra atteindre via la côte de Trébiac (3,4 km à 5,8%, troisième catégorie). À noter le sprint intermédiaire, placé au premier passage sur la ligne à Mauriac.

Le profil de la 2e étape du Tour de France Femmes 2023, entre Clermont-Ferrand et Mauriac (151,7 km). (ASO) (ASO)

Qui sont les favorites ?

Il faudra compter sur l'ensemble des favorites, lundi. L'occasion est trop belle de remporter une victoire de prestige mais surtout de prendre du temps sur des concurrentes potentielles. Annemiek van Vleuten (Movistar Team) et Demi Vollering (Team SD Worx - Protime) pourraient se livrer leur premier duel d'envergure, tandis que derrière, la liste des prétendantes est longue. Il faudra ainsi suivre avec attention la performance des Elisa Longo Borghini (Lidl - Trek), Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ-Suez) ou encore Silvia Persico (UAE Team ADQ).

Dans le clan français, Juliette Labous (Team DSM-Firmenich) et Évita Muzic (FDJ-Suez) auront une belle carte à jouer, sur un parcours qui leur correspond bien plus que lors de la première étape.

Quels sont les horaires ?

13h05 : départ fictif depuis Clermont-Ferrand
13h25 : départ réel
15h05 : début de la retransmission sur France 2 et france.tv
17h18 : arrivée prévue (à une moyenne de 39 km/h) à Mauriac

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.