Cet article date de plus d'un an.

Tour de France 2022 : statu quo entre Pogacar et Vingegaard, Matthews vainqueur, Pinot est passé proche... Revivez la 14e étape

La 14e étape entre Saint-Etienne et Mende, en Lozère (192,5 km) a offert un beau spectacle, samedi, avec la victoire de l'Australien Michael Matthews (BikeExchange). Le maillot blanc, Tadej Pogacar, n'est pas parvenu à faire trembler le maillot jaune, Jonas Vingegaard.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Tadej Pogacar (Team UAE Emirates) a tenté, sans succès, de lâcher le maillot jaune Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) dans le final de la 14e étape à Mende, le 16 juillet 2022. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

La Côte de la Croix neuve et sa montée Laurent Jalabert ont souri à Michael Matthews, samedi 16 juillet. Le coureur de la formation BikeExchange a remporté la 14e étape du Tour de France entre Saint-Etienne (Loire) et Mende (Lozère). Le parcours très accidenté a permis aux échappés - dont Thibaut Pinot - de se jouer la victoire. Le Français de la Groupama-FDJ, finalement 3e, avait de bonnes jambes mais il n'a pas pu revenir sur Michael Matthews, qui avait fait exploser le groupe de tête avant la dernière montée. L'Australien a fini le travail au terme d'un mano à mano monstrueux avec Alberto Bettiol (EF Education - EasyPost) dans la dernière montée.

Derrière, les favoris ont peut-être laissé les attaquants se jouer la gagne, mais ils n'ont pas chômé pour autant. Tadej Pogacar a tenté, dès le premier col du jour, de piéger le maillot jaune Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), un temps esseulé. Le Slovène a de nouveau tenté sa chance dans la montée Laurent Jalabert, sans parvenir à grapiller du temps sur le leader. L'offensive des deux leaders a toutefois fait mal aux autres prétendants au podium. Pogacar consolide sa deuxième place. Belle opération pour David Gaudu (Groupama-FDJ), qui a bien limité les dégâts après une belle dernière montée.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.