Youth League : l'édition 2020-2021 de la compétition annulée par l'UEFA

L'UEFA a annoncé la nouvelle ce mercredi après-midi dans un communiqué : la Youth League, équivalent de la Ligue des champions pour les joueurs de moins de 19 ans, n'aura pas lieu cette saison. La compétition a été annulée par l'instance européenne, qui considère que les conditions sanitaires ne permettent pas le déroulement optimal des rencontres à travers l'Europe.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Real Madrid avait remporté la dernière édition de la Youth League, le 25 août 2020 à Nyon (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)

La saison 2020-2021 de Youth League, l'équivalent de la Ligue des champions pour les équipes de moins de 19 ans, a été annulée par l'UEFA en raison de la crise sanitaire persistante, a annoncé mercredi la confédération européenne. "Les restrictions de circulation touchant les clubs engagés créent des difficultés majeures pour l'organisation de leurs matches et deux clubs ont déjà déclaré forfait pour la compétition", a justifié l'UEFA.

Quatre clubs français étaient engagés dans la compétition

L'instance de gouvernance du football en Europe avait décidé, l'an passé, de repousser le coup d'envoi de la compétition, en espérant que les effets de la pandémie de nouveau coronavirus s'atténueraient d'ici-là. "Le comité exécutif de l'UEFA a souligné qu'il n'y avait aucune possibilité pour décaler de nouveau le début de la compétition et que la santé et la sécurité des jeunes joueurs doivent être considérées comme une priorité absolue", affirme la confédération.

Côté français, les équipes de jeunes du Paris Saint-Germain, de l'Olympique Lyonnais, du Stade Rennais et d'Angers étaient engagées dans l'édition 2020-2021. La voie dite de la Ligue des champions, réservée aux équipes de jeunes des clubs professionnels engagés dans la prestigieuse compétition européenne, devait débuter les 2 et 3 mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.