Cet article date de plus de six ans.

Williams s'impose à Stanford

Serena Williams a remporté le quatrième titre de sa saison à Stanford en dominant en deux manches l'Allemande Angelique Kerber, 7-6(7/1), 6-3. La numéro 1 mondiale a parfaitement préparée sa campagne américaine qui doit la mener à l'US Open où elle tentera de soulever un 18e titre du Grand Chelem.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La joueuse américaine Serena Williams a renoué avec la victoire

Brisbane, Miami, Rome et donc Stanford. Serena Williams a renoué avec la victoire en tournoi aux Etats-Unis. Elle qui restait sur deux contre-performances en Grand Chelem - élimination au 2e tour à Roland-Garros et au 3e tour à Wimbledon - retrouvait le circuit à Stanford. Un retour concluant au niveau du résultat, mais pas forcément au niveau de la manière. Inconstante, l'Américaine a d'abord pris l'eau face à l'Allemande Angelique Kerber. Menée 5-1, elle a très bien réagi en recollant à 5-5 pour finalement empocher le premier set dans un tie-break totalement maîtrisé (7-1).

"Ca n'a pas été facile. En un clin d'oeil je me suis retrouvée à 5-1. Elle  jouait bien et je me suis dit: +Mais que se passe-t-il?+", a reconnu la numéro 1 mondiale. Le deuxième set a été plus logique. Kerber, 8e joueuse mondiale, n'a fait que courir après le score et a cédé pour la cinquième fois en six duels face à Serena Williams. A 32 ans, cette dernière se rassure un peu avant le dernier Grand Chelem de la saison, dernière occasion pour elle de soulever un Majeur en 2014. "Cela améliorerait sans aucun doute mon année", a reconnu Williams, qui n'a  pas réussi à aller plus loin que les huitièmes de finale lors des trois premiers Grands Chelems de 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.