Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : Thomas Ruyant abandonne

Touché par un objet flottant au large de la Nouvelle Zélande, le Dunkerquois Thomas Ruyant a officialisé aujourd'hui son abandon sur le Vendée Globe. La violente collision a ouvert une voie d'eau sur son bateau Souffle du Nord, impossible à réparer en mer. Huitième au moment de l'incident, le skipper qui disputait son premier Vendée Globe doit interrompre son premier tour du Monde et mettre cap sur la Nouvelle Zélande pour réparer.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Visiblement très ému et déçu, Thomas Ruyant met fin à son premier Vendée Globe, après 44 jours de course. Une fin de course qui intervient après "une moitié de tour du Monde" pour le skipper de 35 ans. Touché par un OFNI (objet flottant non identifié) dans un "choc ultra violent", son bateau a subi de gros dégâts : son bateau se disloque littéralement. Il fait maintenant route vers le sud de la Nouvelle Zélande pour réparer. 

"J'essaye de faire route sur le sud de la Nouvelle Zélande, je pense que j'en ai pour deux jours. Je ne suis pas sûr que ça tienne jusque là. Ce qui est bien c'est que je suis à portée d'hélico, j'ai juste à appuyer sur un bouton et on vient me chercher."

"J'essaye de faire route sur le sud de la Nouvelle Zélande, je pense que j'en ai pour deux jours. Je ne suis pas sûr que ça tienne jusque là. Ce qui est bien c'est que je suis à portée d'hélico, j'ai juste à appuyer sur un bouton et on vient me chercher."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.