Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : le skipper Thomas Ruyant victime à son tour d'une avarie

Le bateau du skipper français français Thomas Ruyant, participant du Vendée Globe, a été victime d'une avarie. Il est actuellement 9e du classement. Selon son équipe, il disposerait du matériel nécessaire pour réparer lui-même.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le skipper français Thomas Ruyant avant le départ du Vendée Globe depuis les Sables-d'Olonne (Vendée), le 2 novembre 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Le skipper français Thomas Ruyant, 9e du Vendée Globe, a fait savoir, le matin du merdredi 7 janvier, que son bateau, Le souffle du nord pour le projet Imagine, avait été victime d'une avarie. Il cherche à réparer et dispose, selon son équipe, du matériel nécessaire à bord.

L'avarie s'est produite alors qu'il manipulait son dispositif de ballast bâbord. Un tube qui permet de remplir ce ballast s'est arraché, entraîné par la vitesse de l'embarcation, ouvrant une voie d'eau importante dans son espace de vie. Il n'y a pas de déchirure sur la coque, selon les observations que Thomas Ruyant a pu faire.

Le skipper est parvenu à colmater cette brèche avec des sacs et ce qu'il avait sous la main, et navigue désormais bâbord pour maintenir ce trou hors de l'eau. Selon son équipe, Thomas Ruyant "a d'ores et déjà réussi à sécher une partie du bateau et gère la situation". Cette avarie survient une journée après celle du 10e skipper, Kito de Pavant, qui a dû abandonner.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.