Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : Kito de Pavant secouru in extremis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vendée Globe : Kito de Pavant secouru in extremis
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un sauvetage périlleux a eu lieu dans la nuit de mardi 6 décembre sur le Vendée Globe, cette célèbre course à la voile autour du monde et sans assistance.

Kito de Pavant a passé plus de 15 heures à attendre les secours sur son bateau qui menaçait de sombrer au coeur de l'océan Indien. "J'ai entendu un gros bruit sec, alors j'ai pensé tout de suite à quelque chose de dur et ce qui est possible c'est que ce soit un cétacé ou un requin, je ne sais pas", explique Kito de Pavant. Le navigateur a heurté un "OFNI", un Objet Flottant Non Identifié. La quille de son navire a été endommagée, laissant un trou béant. Il était en train de naviguer près des îles Crozet situées à 2 800 kilomètres au sud de l'île de la Réunion.

Plusieurs avaries à cause des conditions météorologiques

Par chance, un ravitailleur français, le "Marion Dufresne", navigue tout près de lui. Il a été rapatrié à bord, épuisé, démoralisé, mais en bonne santé. "C'est terrible de laisser le bateau sur place, parce que je perds beaucoup", a-t-il regretté. Après 31 jours de mer, les conditions météorologiques difficiles provoquent de nombreuses avaries. Mercredi 7 décembre, Thomas Ruyant a été lui aussi victime d'une voie d'eau sur son bateau. Troisième de la course, Sébastien Josse a été contraint à l'abandon après avoir lui aussi, heurté un OFNI.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.