Vendée Globe : c'est parti à toute vitesse

Journée de fête aux Sables-d'Olonne ce dimanche 6 novembre pour le départ du Vendée Globe, tour du monde à la voile en solitaire.

France 3

Les yeux sont pleins de larmes, les estomacs noués. En auront-ils la force ? L'enjeu est d'importance : deux mois et demi en mer pour parcourir plus de 40 000 km seul et sans escale. À 13 heures pourtant ce dimanche, tout le monde est là. Pas question de manquer ce grand départ du Vendée Globe aux Sables-d'Olonne sous une météo optimale. Onze heures après le départ, 28 des 29 skippers engagés filent vers la côte ibérique qu'ils devraient atteindre dans la nuit de dimanche à lundi.

Des moustaches en guise d'ailes

Les marins veulent à tout prix éviter la casse. En moyenne, un bateau sur deux abandonne. Ils espèrent aussi faire tomber le record de François Gabart, qui a bouclé le tour du monde en 78 jours il y a quatre ans. Pour aller plus vite cette année, les bateaux sont équipés de "foils", des moustaches en carbone accrochées à l'avant du navire qui lui permet de voler sur l'eau les jours de grand vent. Le tour du monde pourrait se faire en seulement 74 jours. Rendez-vous à partir du 17 janvier en Vendée.

Le JT
Les autres sujets du JT