300 personnes pour l'arrivée du Vendée Globe : c'est "un peu tristounet" mais "ça donnera un air de fête", estime le directeur de la course

La préfecture de Vendée a finalement autorisé la tenue d'une haie d'honneur limitée aux 300 bénévoles pour l'arrivée de la course.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lors du départ à huis-clos du Vendée Globe depuis le port des Sables-d'Olonne, le 8 novembre 2020. Ici, le bateau du skipper suissse Alan Roura. (EMMA SARANGO / RADIOFRANCE)

"300 personnes, ce n'est pas grand-chose mais cela donnera quand même un air de fête" pour l'arrivée du Vendée Globe, a estimé mercredi 27 janvier sur franceinfo Jacques Caraës, le directeur de la course. "Mais ça restera quand même un petit peu tristounet parce que d'habitude on a énormément de gens le long du chenal", avoue-t-il.

Après avoir interdit l'accès au chenal des Sables d'Olonne pour cause de crise sanitaire, la préfecture de Vendée a finalement autorisé la tenue d'une haie d'honneur limitée aux 300 bénévoles pour l'arrivée de la course autour du monde. La demande avait été faite par le maire Yannick Moreau qui avait interpellé Emmanuel Macron.

Arrivée prévue dans le soirée de mercredi

"L'organisation mettra tout en place pour accueillir les skippers avec les moyens nautique", explique le directeur de la course. "Il y a beaucoup de semi-rigides qui seront sur l'eau pour les accueillir à l'entrée du chenal. Il y a cette haie d'honneur qui marquera certainement par des lumières leur passage. Et puis il y aura forcément, au milieu de la nuit, beaucoup de monde aux balcons" autour.

Jacques Caraës pense que les skippers "apprécieront malgré tout, ça va être un petit peu particulier. Cela dit, je pense qu'ils ont très hâte d'arriver. C'est quand même une grande délivrance de passer dans ce chenal." Les premiers skippers devraient passer la ligne d'arrivée au large dans la soirée de ce mercredi, mais avec la marée les bateaux ne pourront rentrer dans le chenal "sur les coups de 4h30 ou 5h30 du matin", précise le directeur de la course.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.