Cet article date de plus de huit ans.

Vendée Globe. Bernard Stamm disqualifié

Le comité organisateur de la course estime que le navigateur suisse a reçu de l'assistance lorsqu'il a réparé ses hydrogénérateurs en Nouvelle-Zélande, le 23 décembre dernier. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le skipper suisse Bernard Stamm le 1er octobre 2012 lors d'une session d'entraînement près de Brest.  (JEAN-MARIE LIOT / DPPI / AFP)

La sanction est tombée, mercredi 2 janvier, sur le site internet du Vendée Globe. Le comité organisateur de la course en solitaire autour du monde a décidé de disqualifier le skipper suisse Bernard Stamm, sur Cheminées Poujoulat

"Le jury international et indépendant de la direction de course, du comité de course et de l’organisation du Vendée Globe a pris la décision de disqualifier Bernard Stamm pour infraction à l’article 3.2 de l’avis de course. Suite à l’arrêt du skipper, le 23 décembre dernier, au sud de l’île d’Enderby (Auckland Islands) pour réparer ses hydrogénérateurs, le comité de course avait réclamé contre Cheminées Poujoulat pour avoir reçu assistance", assène  le communiqué. 

Le 23 décembre, en panne d'électricité, le navigateur s'était dérouté vers les îles Auckland, en Nouvelle-Zélande, pour réparer. Selon les "faits établis" par le comité, Bernard Stamm s'est servi comme ancre d'un navire scientifique russe mouillé près de sa position, dans la baie, alors que son bateau dérivait. Une personne de l'équipage serait même montée à bord de Cheminées PoujoulatLe navigateur dispose de 24 heures pour faire appel de cette décision en motivant sa démarche. Ses concurrents ont eux un délai de six heures pour demander d'éventuelles réparations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.