Transat Jacques Vabre : Valentin Gautier et Simon Koster nouveaux leaders chez les Class40, Maxi Edmond de Rothschild (Ultime) creuse l'écart

Quelques leaders ont été bousculés sur la course, dimanche, notamment chez les Class40 et Ocean Fifty.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Chez les Ultimes, Franck Cammas et Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) font toujours course en tête, dimanche 14 novembre. (LOIC VENANCE / AFP)

Septième jour de course sur la Transat, dimanche 14 novembre. Chez les Ultimes, Franck Cammas et Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) ouvrent toujours le bal et ont désormais passé le Cap Vert. Ils creusent légèrement leur écart sur le duo François Gabart et Tom Laperche (SVR-Lazartigue). De leur côté, Armel Le Cléac'h et Kevin Escoffier conservent la troisième place prise à Yves Le Blevec et Anthony Marchand (Actual Ultim 3) depuis vendredi.

Du changement chez les Class40

La flotte des 20 Imocas encore en course (les bateaux du Vendée Globe, monocoque de 18 m) est toujours emmenée par Thomas Ruyant et Morgan Lagravière (LinkOut), mais est talonnée de près par Jérémie Beyou et Christopher Pratt (Charal). Les duos Charlie Dalin/Paul Meilhat (Apivia) et Samantha Davies/Nicolas Lunven bataillent pour la troisième place.

Du côté des Class40, le jeu des chaises musicales continue. C'est Valentin Gautier et Simon Koster (Banque du Léman) qui font désormais course en tête, juste devant Emmanuel Le Roch et Pierre Quiroga (Endered). Encore premiers la veille, Antoine Carpentier et Pablo Santurde Del Arco (Redman) sont à présent en troisième position.

Des changements également chez les Ocean Fifty dans le trio de tête, puisque c'est maintenant Sébastien Rogues et Matthieu Souben (Primonial) qui ouvrent la voie, devant Erwan Le Roux et Xavier Macaire (Koesio). Le duo de Solidaires en Peloton occupe toujours la troisième place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transat Jacques Vabre 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.