Transat Jacques Vabre : des abandons en série

Depuis le départ de la course, six bateaux ont déjà abandonné. Une équipe de France 2 fait le point.

France 2

Deux jours après le départ de la Transat Jacques Vabre, déjà plusieurs abandons ont été enregistrés. Lionel Lemonchois et Roland Jourdain ont déclenché leur balise de détresse, ils ont dû être hélitreuillés.
Au large des côtes de l'Espagne, l'hélicoptère de la marine locale vient d'arriver sur place. Une dizaine de mètres plus bas, sur leur trimaran chaviré, les deux skippers sont sains et saufs. Leur bateau s'est retourné il y a plus de 15 heures. L'un après l'autre, les marins sont hélitreuillés et conduits à La Corogne, entre soulagement et dépit. "Le bateau, c'est toute cette somme de boulot, toute cette énergie qu'on a dépensée pour que ce bateau soit comme il est, et voilà, en deux secondes et demie tout est foutu en l'air", déplore Lionel Lemonchois.

Six abandons

Même amertume chez Yvan Bourgnon et Gilles Lamiré. Leur bateau a percuté un conteneur. Bilan : un flotteur arraché et un abandon prématuré. "Yvan était en train de dormir, moi j'étais dans le poste de veille, et on a senti un choc sur l'avant-tribord et tout de suite après un deuxième choc, et le bateau s'est complètement arrêté", raconte Gilles Lamiré.
Déjà six abandons après seulement trois jours de course. Pas de mésaventure pour le tandem Thomas Coville et Jean-Luc Nélias qui continue de mener la flotte à 7 000 kilomètres de l'arrivée au Brésil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Skippers français, Morgan Lagraviere et Nicolas Lunven, à bord de Safran, s\'entraînent avant le départ de laTransat Jacques Vabre 2015, du Havre (Seine-Maritime) à Itajai (le Brésil), au sud de la Bretagne, 16 septembre 2015.
Les Skippers français, Morgan Lagraviere et Nicolas Lunven, à bord de Safran, s'entraînent avant le départ de laTransat Jacques Vabre 2015, du Havre (Seine-Maritime) à Itajai (le Brésil), au sud de la Bretagne, 16 septembre 2015. (JEAN MARIE LIOT / JEAN MARIE LIOT)