Cet article date de plus de six ans.

Yann Guichard revient sur Loïck Peyron et relance le suspense

Toujours en tête de la Route du Rhum, Loïc Peyron (Banque Populaire VII) voit son principal rival, Yann Guichard (Spindrift 2), rattraper progressivement son retard. Entre les deux skippers, la pression monte.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Yann Guichard (Spindrift 2) rattrape progressivement son retard (VINCENT CURUTCHET / DARK FRAME)

Alors que Peyron semblait bien parti pour faire cavalier seul en tête de la course, Guichard a rappelé que sur la Route du Rhum, les distances sont aussi vite gagnées que perdues. A 17h vendredi, il n'était plus qu'à 130 milles de Peyron, soit 38 de moins que la veille à la même heure. L'arrivée du premier Ultime est toujours prévue pour lundi à la mi-journée. 

Gabart creuse l'écart, Hardouin abandonne

Dans la catégorie des monocoques Imoca, le leader François Gabart (Macif) a repris un peu de champ par rapport à Jérémie Beyou (Maître Coq), qu'il devançait vendredi soir de 24,1 milles. Là encore, la bataille promet d'être superbe jusqu'en Guadeloupe.

En classe Rhum, qui rassemble des bateaux "historiques", le jeune Benjamin Hardouin (25 ans) a abandonné. Resté aux côtés de Bob Escoffier (Groupe Guisnel) pour les opérations de sauvetage de ce dernier, Hardouin et son monocoque Krit'R V ont rejoint La Corogne, au nord-ouest de l'Espagne jeudi soir. "Je suis profondément déçu, d'abord pour mes partenaires mais aussi pour tous ceux qui m'ont soutenu dans cette aventure, a-t-il réagi. Je ne repars pas parce que j'ai rencontré trop de difficultés".

La course en direct

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Route du Rhum

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.