Route du Rhum : Francis Joyon triomphe sur le fil au détriment de François Gabart

Dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 novembre, Francis Joyon a remporté de justesse la Route du Rhum devant François Gabart. En duplex depuis Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), où s’est déroulée l’arrivée, Gaël Robic rappelle les circonstances d’un final épique.

France 3

Un moment d’anthologie s’est déroulé dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 novembre. Au bout du suspense, Francis Joyon a remporté la Route du Rhum devant François Gabart, comme l’explique Gaël Robic en direct de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), où s’est déroulée l’arrivée. "On a vécu une arrivée sept sur sept : sept minutes d’écart après sept jours de course. Francis Joyon est un vainqueur persévérant à sa septième participation, au bout du bout de la nuit guadeloupéenne, après un interminable tour de l’île antillaise."

Un remake de l’édition historique de 1978

Comme l’explique le journaliste, la décision s’est faite dans le dernier kilomètre : "Tout s’est joué dans le dernier virement, à 500 mètres de la ligne. Francis Joyon et François Gabart nous ont offert un remake de l’édition historique de 1978 (lors duquel 98 secondes séparaient à l’arrivée le vainqueur Mike Birch et son malheureux concurrent, Michel Malinovsky NDLR), explique le journaliste. Les remakes, les suites sont rarement des réussites, mais là, croyez-moi, au large de Pointe-à-Pitre, ça valait vraiment le coup d’être vécu." Sur la ligne d’arrivée "428 secondes d’écart, entre un Joyon vainqueur historique et un François Gabart, leader depuis le départ, en perdant magnifique", raconte Gaël Robic.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Gabart pose sur son \"Ultime\" Macif, le 29 octobre 2018, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), avant le départ de la Route du Rhum.
François Gabart pose sur son "Ultime" Macif, le 29 octobre 2018, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), avant le départ de la Route du Rhum. (DAMIEN MEYER / AFP)