Football amateur : les arbitres souvent pris pour cible

Les arbitres de football amateur sont souvent victimes de tentatives d'intimidation, voire de violences physiques. Certains jettent définitivement l'éponge.

FRANCE 2

Il suffit parfois d'un simple coup de sifflet ou d'un carton pour qu'un arbitre déclenche contre lui une vague de violence. Chaque week-end, des arbitres de football amateur sont blessés. L'équipe de France 2 a rencontré Dylan Bayard, un jeune arbitre des Alpes-Maritimes, qui a été roué de coups il y a dix mois lors d'un match d'adolescents. Il a porté plainte et n'oubliera jamais le moment où un entraîneur, un adulte, est entré sur la pelouse ivre de rage. "Il a commencé à m'insulter et après il m'a donné des coups", témoigne-t-il.

Des agressions plus violentes et plus fréquentes

Suite à l'agression de Dylan Bayard, l’entraîneur a été suspendu vingt ans et les adolescents jusqu'à neuf ans. Il n'y a pas encore de statistique pour cette année, mais selon les arbitres, les agressions sont plus violentes et plus fréquentes. Leur nombre était pourtant stable depuis cinq ans. Ces incidents qui se banalisent sont jugés dans des commissions de discipline, installées par les instances du football à travers la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un carton jaune et un sifflet à la main d\'un arbitre de football.
Un carton jaune et un sifflet à la main d'un arbitre de football. (JUAN MABROMATA / AFP)