Foot : une enquête ouverte pour violences et injures racistes lors du match Ajaccio-Le Havre

La rencontre, dont l'enjeu était une chance d'accéder à la Ligue 1, a été émaillée de plusieurs incidents avant et pendant le match.

Le match de barrage de Ligue 2 entre Ajaccio et le Havre s\'était déroulé sous grande tension, le 20 mai 2018 à Ajaccio.
Le match de barrage de Ligue 2 entre Ajaccio et le Havre s'était déroulé sous grande tension, le 20 mai 2018 à Ajaccio. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Après la LFP, c'est au tour de la justice de se pencher sur le match entre Ajaccio et Le Havre. Eric Bouillard, le procureur de la République d'Ajaccio, a ouvert, mardi 22 mai, plusieurs enquêtes, notamment pour injures à caractère raciste et violences en réunion, après les incidents lors du barrage entre l'ACA et le HAC, dont l'enjeu était une potientielle montée en Ligue 1.

Une première enquête concerne le caillassage du bus du club du Havre vendredi, qui avait entraîné le report du match à dimanche, ainsi que les injures racistes qui ont été proférées notamment à l'égard des joueurs havrais. Une seconde pour "violences en réunion" porte sur le coup dans le dos qu'a reçu le président du club normand, Vincent Volpe, alors qu'il assistait à la rencontre dans le stade François-Coty.

Enfin, une troisième enquête porte sur le jet d'un fumigène pendant le match. Le procureur a ouvert ces enquêtes de sa propre initiative, et n'avait pas reçu mardi après-midi de plaintes des dirigeants de l'un ou de l'autre club.