Cet article date de plus d'un an.

Commotions cérébrales : sportifs en danger

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Commotions cérébrales : sportifs en danger
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Certaines fédérations sportives prennent des mesures pour prévenir les commotions cérébrales dans les sports de contact.

"J'ai conduit plus de onze kilomètres jusqu'à l'épicerie et je ne savais pas pourquoi j'y allais." Leonard Marshall, star de la NFL et double vainqueur du Super Bowl, a subi plusieurs commotions cérébrales dans sa carrière. "Je ne me souviens pas d'avoir décollé, d'avoir été envoyé sur la touche ou ce qui s'est passé après. Je ne me souviens de rien de tout ça", explique l'ancien sportif de haut niveau.

Un court-circuit du système nerveux

Au football américain, au rugby, au hockey ou en boxe, les commotions cérébrales sont le fléau des sports de contact. Il s'agit d'un ébranlement du cerveau dans la boîte crânienne qui provoque un court-circuit du système nerveux. Les symptômes immédiats sont nombreux : maux de tête, confusion, étourdissement, nausée. Les sportifs qui souffrent de commotions tout au long de leur carrière sont en danger. Pour la sécurité des joueurs, de nombreuses fédérations ont mis en place un protocole de commotion cérébrale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.