VIDEO. Ils surfent l'une des vagues les plus dangereuses au monde

Elle est australienne et se trouve dans la baie Botany à Sydney.

REUTERS

Le surf peut être un sport dangereux. Dimanche 31 août, seize surfeurs, parmi les meilleurs de la planète, ont affronté l'une des vagues les plus périlleuses du monde pour la première manche du Red Bull Cape Fear.

Le danger ne réside dans la taille de la vague, mais dans son environnement. Dans la baie Botany, à Sydney (Australie), la houle se brise sur des rochers. Le Huffington Post précise d'ailleurs que le directeur du concours, Mark Matthews a violemment percuté un rocher, sans gravité.

"Il n'y a pas de vagues au monde, de six à dix pieds de long (de 1,80 m à 3 m), qui soit plus lourde que celle-ci", avait-il estimé avant le début de la compétition, rapporte le site spécialisé Wake Wind and Surf (en anglais). Les résultats de cette manche sont consultables sur la page de la compétition (en anglais).

 

Le surfeur néo-zélandais Dave Rastovich dans la baie Botany, à Sydney (Australie), le 31 août 2014.
Le surfeur néo-zélandais Dave Rastovich dans la baie Botany, à Sydney (Australie), le 31 août 2014. (JASON REED / REUTERS)