Cet article date de plus de dix ans.

Un motard argentin meurt lors du premier jour du Dakar

Âgé de 38 ans, il a subi une lourde chute à deux kilomètres de la ligne d'arrivée de la spéciale du jour, selon L'Equipe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le pilote argentin Jorge Martinez Boero, le 31 décembre 2011 à Mar del Plata (Argentine). Il est décédé le premier jour de la course. (JUAN MABROMATA / AFP)

Le pilote de moto argentin Jorge Martinez Boero est mort dimanche 1er janvier lors de la première étape du Dakar 2012. Âgé de 38 ans, il a subi une lourde chute à deux kilomètres de la ligne d'arrivée de la spéciale du jour, lors de la première étape ralliant Mar Del Plata à Santa Rosa de la Pampa.

Cette chute a provoqué un arrêt cardiaque. Malgré l'arrivée des secours, il n'a pu être réanimé avant d'atteindre l'hôpital. L'Argentin, marié et père de deux enfants, disputait là son deuxième Dakar, après avoir abandonné l'année dernière après six étapes.

Ironie du destin, le pilote avait laissé un message sur Twitter quelques heures avant de prendre le départ. Il y écrivait "Merci à tous pour vos messages, je vais tout donner. Ce qui ne tue pas rend plus fort"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.